REFLEXION

SITUATION EN LIBYE : Washington affirme respecter le rôle de l’Algérie dans la crise libyenne

Henry S. Ensher, ambassadeur des États Unis à Alger, a affirmé, samedi 27 août, que son pays respecte « beaucoup » le rôle de l’Algérie dans la crise libyenne.



SITUATION EN LIBYE : Washington affirme respecter le rôle de l’Algérie dans la crise libyenne
Nous respectons beaucoup le rôle de l'Algérie dans cette crise et nous savons que l'Algérie est dans une position très difficile car la Libye est un pays voisin », a t il déclaré dans un entretien à l'agence APS. « Nous devons tenir compte de cette situation », a t il ajouté. L’ambassadeur américain a confirmé également que l’Algérie n’a pas violé les résolutions de l’ONU sur la Libye, démentant ainsi implicitement les accusations formulées à plusieurs reprises par le CNT à l’encontre d’Alger. « Nous reconnaissons le respect par l'Algérie du Droit international et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies (…), l'Algérie a approuvé et appliqué ces résolutions », a t il assuré. Henry S. Ensher a fait état des inquiétudes de son pays concernant l’avenir de la Libye et le sort des armes en circulation dans ce pays depuis l’éclatement de la révolte contre le régime de Kadhafi.« Actuellement et en cette période transitoire, nous pouvons dire que la situation est grave, notamment lorsqu'on entend des informations faisant état d'ouverture de stocks d'armes ». « Ce phénomène s'est déjà produit en Irak », a t il rappelé. Il a souligné qu'il s'agit « d'une chose dangereuse pour tous les pays voisins ». « D'où la nécessité d'exploiter notre coopération avec l'Algérie et d'autres pays » pour faire face à cette menace. La question sera abordée lors de la Conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme et le crime organisé dans les pays du Sahel africain prévue à Alger, les 7 et 8 septembre prochain, selon l’ambassadeur américain. L’Algérie a régulièrement évoqué la menace que représentent les armes en circulation en Libye pour la stabilité dans ce pays et dans toute la région du Maghreb et du Sahel. Les groupes armés d’Aqmi pourraient en effet mettre la main sur une partie de cet arsenal.

Réflexion
Dimanche 28 Août 2011 - 10:58
Lu 835 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+