REFLEXION

SITUATION ECONOMIQUE DE L’ALGERIE : Sellal appelle les Algériens à faire preuve de compréhension

Lors d'une rencontre nationale avec les agriculteurs à l’occasion du 41ème anniversaire de la création de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), le Premier ministre a appelé les Algériens à "se mobiliser comme un seul homme" pour faire face à la conjoncture économique difficile, relevant que l’Algérie "se présente comme une île paisible" dans un environnement régional "instable".



M. Sellal a évoqué "le débat intéressant" en cours au niveau de l’Assemblée populaire nationale autour du projet de loi de finances 2016.  "Malgré un contexte difficile, la situation économique reste maîtrisée", a rassuré Sellal, en soulignant cependant que "le gouvernement ne peut pas s’aventurer".  Sur le plan économique, l'Algérie "amorce un virage engendré par la chute des prix du brut et ses répercussions sur les recettes de l’Etat", a relevé Sellal, pour qui "la situation est difficile, mais les solutions sont entre nos mains". "Nous n’avons pas le droit à l’erreur", a-t-il souligné. Cette attitude se justifie, estime Sellal, par le fait que les prévisions n’annoncent pas une hausse des prix du pétrole en 2016 et que cette hausse n’est probable qu’en 2017.  C’est pour cette raison que le Premier ministre a plaidé pour "une économie alternative dans laquelle l’agriculture sera le moteur".  Sellal a déclaré que le gouvernement "demeure mobilisé, pour appliquer les directives du président Bouteflika, afin d'améliorer les conditions de vie des Algériens à tous les niveaux".  A la fin de la rencontre, l’UNPA a honoré le chef de l’Etat en reconnaissance à ses efforts au service du pays et notamment les agriculteurs.  Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a appelé les agriculteurs à fournir davantage d'efforts pour assurer la relance de l'agriculture et la diversification de l'économie nationale, soulignant la nécessité de moderniser le secteur et de promouvoir les industries agricoles. M. Sellal a affirmé que le développement de l'agriculture "est une nécessité absolue face à la crise économique mondiale et la chute des prix du pétrole". L'Algérie, a-t-il soutenu, ne peut réaliser de progrès dans les domaines économique, industriel et commercial sans asseoir une base agricole nationale solide", précisant que "la solution économique est actuellement entre les mains des producteurs agricoles". Après avoir reconnu que l'agriculture algérienne a connu "une évolution notable" au cours des dernières années, M. Sellal a estimé que le secteur est appelé cependant à améliorer ses performances. "Il est inconcevable que l'on continue en 2015 à importer des quantités considérables de lait alors que nous possédons les moyens d'en développer la production localement". Pour relever le défi, M. Sellal a appelé les agriculteurs et les éleveurs à intensifier leurs efforts, soulignant la nécessité de recourir aux techniques modernes pour améliorer la productivité et remédier au manque de main d'œuvre. Le Premier ministre a affirmé à ce propos que le gouvernement poursuivra son soutien à la mécanisation du secteur ainsi que ses mesures de facilitation des investissements dans le domaine agricole.

Ismain
Vendredi 27 Novembre 2015 - 17:14
Lu 536 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+