REFLEXION

SIRAT : L’installation du maire tourne à l’émeute

Hier, l’élection du maire de Sirat s’est déroulée dans un climat de tension où les partisans des deux candidats pour le poste de maire se sont affrontés devant la station d’essence. Chaque groupe est venu soutenir son candidat dans une APC qui était en ballotage entre deux partis le RND et le FLN.



SIRAT : L’installation du maire tourne à l’émeute
En effet, personne des deux candidats n’avait la majorité pour accéder facilement au poste de maire. Il aura fallu l’organisation d’un deuxième tour pour départager les deux postulants. Ce deuxième tour a basculé vers le candidat du RND qui eu le soutien de deux partis à savoir l’alliance verte et le MEN pour l’emporter finalement par 10 voix à 9 pour le candidat du FLN. En apprenant le résultat de l’élection, les partisans du candidat FLN ont contesté l’élection de M. Bencherif à la tête de l’hôtel de ville et se sont rassemblés pour bloquer la route à la circulation en brulant des pneus et en scandant   leur hostilité au maire élu. Alertés, les éléments des forces antiémeutes se sont intervenus pour disperser les mécontents. A la vue des forces de l’ordre, les manifestants ont commencé à jeter des pierres en direction des agents de police présents sur les lieux. Au moment où nous mettons sous presse cette information, la tension est toujours vive à Sirat.  

MAR
Mardi 11 Décembre 2012 - 00:00
Lu 913 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+