REFLEXION

SIG (MASCARA) : Le wali insatisfait de la cadence des travaux des logements

Le wali de Mascara a effectué une visite de travail et d’inspection au niveau de la daïra de Sig, où il l’a commencée par le choix de terrain au niveau du douar Ouled Boudadi pour l’emplacement du souk de gros qui devra abriter le souk des légumes et fruits, les bestiaux et la vente des olives; le choix a porté sur un terrain de 3 ha comme terre excédentaire.



Le wali a également rencontré les habitants de cette localité qui lui ont fait part de leurs préoccupations qui se résument au manque d’eau potable, il y a plus de trois ans, disent-ils. Le D.R.E. et l’A.D.E informent les habitants et le premier responsable que le réseau d’alimentation en eau de ce douar passe par des champs privés où il y a piquage flagrant. L’A.D.E a été chargée d’alimenter le douar par citerne. Le projet du tribunal accuse lui aussi un retard, l’entreprise a été sommée à doubler d’efforts pour la livraison au mois de Juillet. Le projet des 500 logements LPL devra connaitre lui aussi un renfort pour être fin prêt pour le mois de juillet. Le wali s’est rendu par la suite au niveau du projet du pavillon chirurgical qui accuse également un retard, le bureau d’étude et l’entreprise furent sommés de rattraper le retard sinon leur contrat sera résilié. Le projet des urgences arrive tant bien que mal pour être réceptionné au mois de  juillet. Le wali a également visité le terrain de l’ex-quartier ‘’Congo’’ qui va abriter 350 logements AADL, ce terrain a été attribué à un promoteur privé qui a été instruit d’ériger deux blocs en R+ 19 qui  devront répondre à des normes urbanistiques modernes. Par la suite, le chef de l’exécutif s’est rendu au niveau du complexe sportif qui accuse un énorme retard au point que certains disent « Un projet vieux de plusieurs années » , à ce niveau se pose un problème litigieux entre le DJS, le bureau d’étude et les entreprises chargées de la réalisation, le stade devrait en principe être livré avant le 5 juillet, le wali a chargé une commission d’arbitrage qui devra se réunir le mardi prochain afin de trouver un terrain d’entente entre les belligérants. Le wali a rendu visite au site du MAO où des explications lui ont été données sur le projet et lui ont fait part que les localités de Sig et Mohamadia peuvent être alimentées dès la fin mai 2016. Puis il s’est rendu au niveau du barrage de Chorfa pour plus d’explications sur la fuite constatée par la D.R.E et qui fait perdre au barrage la quantité de 40L/S/ soit une quantité globale de 3000 M3 /jour. « Jusqu’à présent, dit le D.R.E, cette quantité n’est pas vraiment une perte puisqu’elle rejoint le petit barrage pour lequel on a effectué des lâchers quotidiennes afin d’alimenter la ville de Sig et pour l’irrigation, mais une fois le MAO mis en fonction, cette eau risque d’aller dans la nature. Une étude a été finalisée, un appel d’offre est lancé pour d’éventuels travaux d’aménagement. » Le wali continue à suivre sur le terrain les chantiers de logements et compte à tout point  rattraper le retard enregistré dans le domaine du logement c’est pourquoi, il a mis fin aux fonctions du chef de projet de l’OPGI de Sig ainsi que l’entreprise et a ordonné plusieurs mises en demeure pour les entreprises et les bureaux défaillants. Il a même dit sur place « Je ne suis pas satisfait de la cadence des travaux du logement au niveau de la wilaya et vous devez par tous les moyens rattraper le retard afin de permettre à la population de récupérer le logement quand leur a promis et dans les délais. »  

B. Boufaden
Vendredi 15 Avril 2016 - 16:40
Lu 266 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+