REFLEXION

SIEGE DE SONATRACH AVAL : Sit-in des agents de sûreté interne



Les agents de Sûreté interne (ASI) du siège Aval et des autres complexes de Sonatrach sont revenus à la charge après un premier sit-in observé, en juillet dernier. En effet, plus de 200 contractuels se sont rassemblés devant le siège de l'activité Aval, afin de dénoncer le mutisme des responsables, en ce qui concerne la prise en charge de leurs revendications. Selon les protestataires, ce sit-in se veut décisif, car les promesses qui ont été données par les responsables n'ont jamais été respectées. Les contestataires revendiquent, en premier lieu, leur titularisation, en application de la réglementation, la majorité de ce personnel contractuel ont plus de 15 ans d'expérience, ce qui doit aboutir, selon eux, à leur titularisation. «En 2008, ils ont titularisé des manœuvres, des femmes de ménage et des agents d'administration, à l'exception des agents de sûreté interne », a-t-on précisé, avant d'ajouter que « certains ont été recrutés, en même temps que nous, en qualité de personnel de sûreté, ont été permanisés, alors que pour nous, rien n'a été fait».  Les contestataires se sont interrogés sur leur devenir. «Comment pouvons nous garder ce statut de contractuel après toutes les années cumulées à la protection du patrimoine public et à la sécurité des personnes, une mission qui relève du même rang que celle des agents de Sonatrach», ont-ils indiqué. En exigeant une prise en charge réelle et efficace de leurs revendications, les agents de sûreté ont rejeté le fait qu'il existe deux grilles de salaires: l'une appliquée pour les titulaires et l'autre pour les contractuels. Ils revendiquent la mise en œuvre de la nouvelle structure salariale, en plus du paiement de l'ancienneté assurance avec un redressement des montants des heures supplémentaires, en fonction du nouveau salaire de base. En ce qui concerne, les avantages issus des accords, entre la direction générale et le syndicat, ils revendiquent, également, le versement des bénéfices, des médailles de mérite et de fidélité et celui de l'allocation de fin de carrière. D'autres doléances figurent dans la plate-forme des revendications dont le recrutement. Le personnel de sûreté interne demande que la priorité soit accordée, en cas de recrutement de futurs ASI, aux titulaires de diplômes, DEUA, TS et ingénieur. Les ASI de Sonatrach ont menacé de poursuivre le mouvement, si aucune solution n'est apportée par les décideurs. Des représentants ont été reçus par les responsables d'Aval et une séance de travail a été tenue, afin de débattre les revendications.  

D. H
Mercredi 9 Octobre 2013 - 22:00
Lu 965 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+