REFLEXION

SIDI OURIACHE – AIN TEMOUCHENT : Les maraichers veulent être indemnisés


Une cinquantaine d’agriculteurs de cultures maraichères et éleveurs avicoles activant à travers les différentes superficies agricoles et localités rurales implantées dans la commune de Sidi-Ouriache se sont plaints dans la journée du 10 septembre 2013, auprès de la direction des services agricoles et de la chambre de l’agriculture de la wilaya d’Ain-Temouchent, des dégâts causés par les grêlons et les inondations enregistrés dans la journée du 09 septembre 2013, où ils ont revendiqué l’indemnisation de cette calamité naturelle.



Ces derniers ont fait part à la presse que l’agriculture notamment les produits maraichers et l’élevage avicole sont leur source principale de revenus et  leur vie ainsi que celles de leurs familles et de leurs enfants. Ils ont déclaré également qu’ils emploient 200 travailleurs saisonniers et permanents, et après cette calamité naturelle, ils se retrouvent sans aucune ressource. A cela, ils demandent à ce que les pouvoirs publics au plan local et national interviennent pour prendre une décision tendant à indemniser les dégâts qui leur ont été causés par la calamité naturelle pour qu’ils puissent relancer leurs activités agricoles et avicoles. Contactés par nos soins, les services de la direction agricole de la wilaya d’Ain-Temouchent ont déclaré qu’effectivement ces agriculteurs ont été reçus par les responsables concernés à qui ils les ont informés des dégâts et ont sollicité leur intervention tendant à leur indemnisation néanmoins, en vertu des lois, les intéressés doivent tout d’abord remplir une fiche signalétique avec une évaluation des dégâts causés avant qu’une commission d’experts  ne se rende sur le terrain pour estimer d’une manière concrète les dégâts. Rappelons qu’une commission composée de la direction des services agricoles de la wilaya, des représentants des fellahs, de la chambre de l’agriculture, de la  subdivision agricole de Oulhaça et  de la commune de Sidi-Ouriache ainsi que des représentants des fellahs sinistrés ne soit instituée pour évaluer d’une manière définitive  les dégâts causés par cette calamité naturelle sur le terrain.  

B. Abdelgheffar
Samedi 14 Septembre 2013 - 11:33
Lu 58 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+