REFLEXION

SIDI LAKHDAR : Les citoyens réclament des rues plus praticables



Les chemins communaux reliant les 49 douars de la commune de Sidi Lakhdar au chef-lieu sont dans un état  plus que déplorable. L’érosion provoquée par les eaux pluviales et l'usure due au trafic routier ont fini par les transformer en véritables pistes boueuses en hiver et poussiéreuses en été. Certaines de ces rues n'ont jamais été réhabilitées et ce, depuis l'indépendance selon les déclarations des citoyens. Ces chemins sont parsemés de crevasses auxquels s’ajoutent des nids de poules. Une situation qui engendre des conséquences qui pénalisent  les usagers, que ce soit à pied ou en automobile, vu que ces routes ont perdu presque la totalité du bitume qui les recouvrait. Par ailleurs, plusieurs chauffeurs de bus refusent de desservir ces régions et douars, en raison de l’état lamentable des chemins et des routes qui y mènent. Face à ce dramatique constat, faisant état de 120 kilomètres du circuit routier  nécessitant un réaménagement total, les citoyens des douars de la commune de Sidi Lakhdar interpellent les élus et plus particulièrement la direction des travaux publics, et qui semblent ignorer cette unique doléance qui concerne l'entretien des chemins communaux, transformés malheureusement en pistes juste pour permettre aux troupeaux de la région d’aller  paitre! 

L. Ammar
Vendredi 7 Mars 2014 - 18:19
Lu 91 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+