REFLEXION

SIDI LAHCENE : Des circoncisions empêchées au centre de chirurgie infantile



L’organisation nationale du  mouvement associatif et  de  la société civile par le biais de son bureau local ne cesse de confirmer ses dispositions à entreprendre des démarches à utilité publique sur tous les plans entre autres volontariats, des journées de sensibilisation etc. Toujours sur cette même lancée, l’administration  de l’ONMASC de Sidi Lahcène sise dans la wilaya de Sidi Bel Abbès a concocté en l’occasion  de  la journée du Mawlid Ennabaoui, une opération de circoncision à l’adresse d’une quarantaine d’enfants démunis notamment des orphelins. Alors que cette initiative devait être normalement prise en charge  au niveau du centre de chirurgie infantile (CCI)  de  l’hôpital Hassani Abdelkader de Sidi Bel Abbès, elle est  allée connaitre un rebondissement le moins qu’on puisse dire inattendu voire intrigant. Plus exactement, dès la matinée, de nombreux  parents étaient rassemblés pour effectuer le rituel ancestral toutefois leur déception fut grande devant le niet catégorique du service de chirurgie après l’accord de  principe  prétextant contre toute attente le bilan des analyses des enfants concernés par cette démarche. L’assistance présente, sous le regard des élus communaux de  Sidi Lahcène dont le  P/APC,  le président de wilaya et des membres du  bureau  local de l’ONMASC, est longuement restée dans l’expectative depuis de longues heures ne sachant plus à quel saint se vouer. Même l’arrivée tardive du chef de service du CCI n’a pas réussi à dénouer la situation, ce qui  alla provoquer un mécontentement manifeste des organisateurs de cet événement. Face  à cet état controverse, il aura fallu transférer les futurs circoncis dans un domicile familial pour s’acquitter de cette tradition sous les youyous de la gente féminine. Cette démarche qui était saluée par de nombreux présents entre autres les démunis, a égayé les familles dans un climat bon enfant et dans un esprit de solidarité exemplaire. En effet, en vue de joindre l’utile à l’agréable, des cadeaux et des habits traditionnels ont été attribués aux acteurs du jour, ces enfants innocents.            

B. Abderrahmane
Samedi 26 Décembre 2015 - 16:17
Lu 119 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+