REFLEXION

SIDI KHETTAB (RELIZANE) : Le souk fait perdre des milliards à la trésorerie publique



Le souk de Sidi Khettab (20 km au nord du chef-lieu de la wilaya de Relizane) s'est instauré comme une des grandes surfaces commerciales d'envergure mondiale puisque chaque semaine plus de 1500 camions et gros engins viennent des quatre coins du pays ainsi que d’autres pays comme la Turquie, l’Égypte, la Tunisie etc. ramenant des marchandises de tout genre pour les exposer aux gros revendeurs qui les mettent sur les marchés du pays en détail ou semi gros. Ce lieu n'est pas bien surveillé par les instances habilitées puisque les barrages douaniers ne sont pas suffisamment répandus dans les principales routes jouxtant cet air comme la  route nationale 90 ou la RN 4 ainsi que l’on remarque l'absence des brigades d’impôts. Ce marché qui s’étant sur une assiette de plus de 50 hectares connait hebdomadairement un flux non seulement de personnes, qui avoisine au minimum le seuil de 20. 000 personnes, mais aussi un échange d'argent estimé par les avertis, au bas mot, à plusieurs milliers de milliards sans qu'un dinar ne soit versé à la trésorerie, autrement dit ce sont des centaines de revendeurs qui font le commerce illicite au vu et au su de tous.   

Gana H.
Lundi 7 Septembre 2015 - 17:15
Lu 912 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+