REFLEXION

SIDI BELATTAR : Les habitants de Sidi Amar interpellent le wali



Les habitants des logements ruraux, dans le douar de Sidi Amar dans la commune de Sidi Belattar relevant de la Daïra d’Ain Tédelès, refusent toujours d'occuper les nouveaux logements qui leur ont été attribués dans le cadre de l'habitat rural. Selon des témoignages justificatifs de ces mêmes familles, les logements en question, bien que nouvellement réalisés à Sidi Amar, non loin de la commune de Sidi Belattar, manquent de tout et ne répondent point aux exigences des habitations où sont réunies des conditions de vie quotidienne, de repos, d'hygiène et de tranquillité. "Non seulement ces logements manquent de finition à plusieurs niveaux, mais ils sont totalement dépourvus de réseaux relatifs à l'alimentation en eau potable, de conduites concernant l'évacuation des eaux usées, et de surcroît, ils ne sont pas raccordés au réseau de distribution de l'énergie électrique. C'est pourquoi, nous préférons continuer à vivre dans ces logements qui disposent, au moins de toilettes et de quelques autres avantages, et ce, en attendant que les pouvoirs publics prennent sérieusement en considération notre cas", espèrent enfin ces mêmes familles.    

Flih.s
Dimanche 15 Novembre 2015 - 17:13
Lu 225 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+