REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Une centaine d’éboueurs observent un sit-in devant la mairie

Un autre problème vient de faire surface au niveau de l'APC de Sidi Bel Abbès. En effet, une centaine d’éboueurs communaux y compris de nombreux titulaires qui exercent leur dur métier sous la tutelle de la Commune se sont retrouvés affectés pour une durée déterminée dans le temps soit trois mois d'activités au profit de la nouvelle entreprise NADIF COM.



Il s’agit, en effet, d’une entreprise spécialisée dans le ramassage des déchets ménagers. Certes de leur propre gré, toutefois  après 8 mois d'exercice, les travailleurs ont senti qu’ils ont été induits en erreur par le fait que leur intégration au service public initial trouva subitement le ‘’niet’’ des responsables communaux qui se sont justifiés par  la cession du ramassage des ordures ménagères au profit de la  nouvelle entreprise, chose qui irrita les travailleurs contestataires. Devant cet état de fait, les  plaignants soucieux  de leur carrière dans le secteur privé n'ont pas trouvé mieux que de recourir à un  sit-in devant la mairie, pour  faire entendre leurs voix et trouver une alternative. Dans  une  démarche de  trouver  une solution qui arrange les deux parties ,  l'on a appris  que  les représentants  du syndicat des ouvriers communaux affiliés  à l'UGTA ont pris le dossier en main en vue de défendre l'intérêt commun de la Commune. A cet effet, une séance de travail fut entamée avec les élus communaux en présence du P/APC. Cependant, aucune suite   ne nous est parvenue en attendant le verdict final qui allègera la souffrance des protestataires.

B. Abderrahmane
Mercredi 27 Janvier 2016 - 17:23
Lu 177 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+