REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Un agriculteur pénalisé par le projet LGV des italiens



Un agriculteur possédant une terre dans la commune de Sidi Khaled se dit pénalisé par le projet de la ligne à grande vitesse Oued Tlelat – Akid Abbés. L’exploitation agricole de M. Kaddouri se trouve  au point kilométrique 67 selon une requête de l’intéressé en notre possession et elle a été concernée en partie par l’expropriation et l’indemnisation. Une partie estimée à plus de 7 hectares actuellement plantée d’oliviers et d’arbres fruitiers a été préservée et demeure toujours exploitée par M. Kaddouri. Ce dernier écrit dans sa requête que son puits qui irrigue son verger a été endommagé par les travaux de la société italienne en charge du projet du LGV. Toutes  les plaintes de cet exploitant agricole  sont restées selon ses propos lettres mortes. Il souligne que les italiens qui ont constaté les dégâts l’ont invité à se rapprocher du service du contentieux de l’entreprise en vu d’un éventuel arrangement à l’amiable, toutefois il butte contre « une bureaucratie imposée par des Algériens qui travaillent dans cette entreprise ». Toujours selon les termes de la requête du protestataire aucune administration, ni aucune autorité n’a daigné l’écouter en dépit des dizaines de correspondances qu’il a adressé. Ceci étant ce fellah qui est toujours attaché à sa terre implore les hautes autorités du pays pour le délivrer de cette machine infernale qui est la « bureaucratie ».                                          

D. M
Mercredi 9 Juillet 2014 - 11:31
Lu 292 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+