REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Tahar Hadjar insiste sur l’activité sportive à l’Université

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique M. Tahar Hadjar, dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection de son secteur dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, a posé la première pierre du projet de réalisation d’une résidence universitaire au niveau du campus, d’une capacité d’accueil de 2000 lits pour un montant de 1230 millions de DA avant de s’enquérir sur l’état des lieux.



Le ministre a évoqué également le rôle  édifiant de l’université algérienne dans le gotha international dans le  domaine de la recherche scientifique  tout en félicitant, en guise de preuve à l’appui, l’université de Sidi  Bel Abbès  pour sa  position arrachée  avec mérite et abnégation à l’échelle nationale arabe et  maghrébine (1ère  place)  et africaine (27ème  place) et 1725 7ème place parmi 27. 000 universités au niveau international. Le représentant du Gouvernement a longtemps insisté sur l’importance de la  recherche scientifique  en dehors  de l’espace universitaire par l’exploitation des opportunités  présentées par des entreprises en qualité de lieu de formation sur le plan pratique et d’expérimentation avant d’annoncer qu’un accord a été  établi entre le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le responsable du plan national de lutte contre le cancer et son département pour une perspective d’ intégration des modules de cancérologie  dans la formation  de  médecins  afin de  faire impliquer l’université dans la recherche pour la lutte  contre  cette  pathologie destructrice. L’hôte de Sid  Bel Abbès a révélé également l’exemple de l’ université belabbesienne  pilote qualifiée  d’une première  au  niveau  national  par  le fait qu’elle sera dotée de meilleures prestations de service  entre  autres  la mise en  place  d’un bureau de poste, d’une annexe de la CNAS et une annexe de l’APC dans une vision de faciliter le cadre de vie de l’étudiant a  priori  aux  résidents. Quant à  l’école  nationale d’agriculture qui a accusé un retard dans  la réalisation pour des raisons techniques, elle  ouvrira ses portes lors de la rentrée universitaire prochaine et sera mise à la disposition des 287 étudiants de 1ère et  2ème années universitaires actuellement en formation et d’autres en  voie  d’intégration  qui seront  issus des différentes contrées du pays. Ce nouvel établissement sera doté sur les plans humains et matériels. Par ailleurs, M. Hadjar a mis en exergue la réhabilitation des activités sportives et culturelles qui seront promulguées officiellement lors de la conférence nationale prévue à Oran le mois de mai prochain. A cet effet, il sera prévu un nouveau système de compétition régionale et nationale dans différentes disciplines et portera avec en vue un cadre d’encouragement et de simulation par voie des remises des récompenses aux lauréats en sport et à l’adresse des adeptes de la culture. Enfin, pour ce qui  est du pôle technologique électronique envisagé au  niveau de l’université Djilali Liabès, le ministre a salué le projet par le fait que la wilaya dispose de toutes les commodités notamment par son entreprise nationale de l’électronique ENIE, toutefois cette option mérite  une étude du dossier au niveau de son département, conclura-t-il .

r B. Abderrahmane
Dimanche 28 Février 2016 - 17:35
Lu 297 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+