REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Tabagisme et drogue, une situation alarmante dans la cité !



SIDI BEL ABBES   : Tabagisme et drogue, une situation alarmante dans la cité !
A l’instar de grands centres urbains du territoire national, l’usage du tabac chez les adolescents et la toxicomanie prennent des proportions alarmantes au sein des établissements scolaires et de la jeunesse de la ville de Sidi Bel Abbés. A ce sujet et dans le cadre d’une opération de lutte contre ces fléaux, l’association « El Nadjah » a programmé une journée de sensibilisation et d’explication afin de se concerter sur ce fléau aux conséquences assez graves pour la jeunesse. Et selon les organisateurs, la rencontre verra la participation des médecins, psychologues éducateurs, hommes du culte, responsables de différents horizons sociaux et chefs de famille qui mettront l’accent sur les effets néfastes de l’usage du tabac et des drogues particulièrement sur le psychique de l’homme, d’une part, et sur le coté social et économique, d’autre part. Dans cet ordre d’idées, il est à rappeler que dans la localité de Benbadis, un club a été créé dont la mission primordiale consiste à écouter et sensibiliser les jeunes sur les dangers de la consommation de drogues, des actions animées par des médecins, les concernés directeurs d’écoles et parents d’élèves qui auront la délicate tâche d’aider cette jeunesse habituée à ces substances toxiques. Toujours dans ce contexte, il est à souligner que les principales causes de ce mal sont le plus souvent l’oisiveté (mère de tous les vices par excellence), l’exclusion scolaire, l’éclatement de la cellule familiale, etc… et où l’enfant est livré a lui-même, en plus des aléas du quotidien. Et cette amère réalité incite à la délinquance et l’insécurité engendrant les vols, agressions et autres méfaits avec pour finalité un point de non retour. Enfin, la sonnette d’alarme est tirée car notre jeunesse est en péril ( Le qualificatif n’est pas gratuit) d’où la nécessité d’une réflexion approfondie des responsables concernés pour limiter les «dégâts ».

Mehdi Kada
Mercredi 29 Septembre 2010 - 00:01
Lu 291 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+