REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Rush sur le miel !

Depuis quelques temps à travers le territoire de la wilaya de Sidi Bel -Abbès l’apiculture suscite un certain engouement auprès d’un grand nombre de fellahs résidants dans des zones riches en miel.



SIDI BEL ABBES : Rush sur le miel !
Alors que cette activité n’était jusque là que peu ancrée dans les traditions de la région. Ainsi, avec le rétablissement de la situation sécuritaire et les nouvelles mesures incitatives du ministère de l’agriculture à la production agricole mise en œuvre dans le cadre du PNDRA, les conditions d’une véritable relance dans la filière sont, dores et déjà réunies. Notons dans cette optique que l’intérêt porté à l’apiculture s’explique par les rentrées appréciables que procure actuellement la vente du miel et la cire d’abeille et entre autres le caractère très motivant des soutiens accordés, par l’Etat depuis 2001 au monde des fellahs. Dans cet ordre d’idées assimilées pendant longtemps à une activité très marginale, l’apiculture tend aussi à s’imposer localement comme une filière à part entière. Aussi, les spécialistes estiment même que la wilaya de Sidi Bel Abbés est en mesure théoriquement de mettre en place des colonies d’abeilles de 30.000 à 100.000 ruches. A ce sujet, cet avantage est caractérisé par la diversité florale, à savoir l’arboriculture, les forêts, les zones maraichers et autres plantes dans les différentes régions de Sidi Bel Abbés. Dans ce cas là, les responsables concernés, en la matière doivent prévoir un encadrement qualifié appelé à prendre en charge des colonies aussi, importantes d’abeilles afin de concrétiser les objectifs arrêtés. A cet effet, pour assurer une implantation réelle de la filière et passer véritablement d’une apiculture à cueillette à celle moderne, il est impérativement nécessaire aujourd’hui d’impliquer l’ensemble des structures agricoles à cette œuvre de grande Haleine. Ainsi, à la lumière des postulants à ce créneau, il ressort que des fellahs paraissent décidés et intéressés par l’introduction progressive de l’élevage des abeilles dans leur programme au même titre, que les autres productions végétales ou animales. Et déjà les demandes exprimées s’élèvent à plus de 7000 ruches, hissant dans cette vision une augmentation spectaculaire du peuplement à travers la région de Sidi- Bel-Abbés. Enfin, il y a lieu de relever la présence d’un grand nombre de ruches côtoyant les parcelles des produits maraîchers dans beaucoup d’exploitations agricoles, signe évident d’un certain engouement pour cette activité rentable où le miel est vendu à 1600 dinars kilogramme aux consommateurs.

Mehdi Kada
Mercredi 16 Juin 2010 - 10:40
Lu 669 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+