REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Mortier prêt à l’emploi, une nouveauté pour le bâtiment



La nomenclature des matériaux de construction vient de s’enrichir avec la fabrication d’un nouveau produit appelé « les mortiers prêts à l’emploi » dont les qualités furent largement prouvées sous d’autres cieux. Aussi, l’introduction de cette matière en Algérie et particulièrement à Sidi Bel Abbés est récente et portée à la connaissance des utilisateurs nationaux par son fabriquant le groupe Hasnaoui, après des expériences, à priori, sur ses différents projets avec en finalité la réalisation d’une unité de production ayant nécessité une enveloppe financière évaluée à 250 millions de dinars. A cet effet, il est utile de signaler que les mortiers prêts à l’emploi ont le mérite d’être des produits écologiques qui ne demandent que le sable de carrière dans le processus de fabrication. Et, déjà les entreprises du bâtiment commencent à réaliser de l’importance de ce produit malgré son coût par rapport au mortier traditionnel. Mais la qualité se paie, à juste titre. Selon le directeur de l’unité, M. Omar Hasnaoui», au départ, il fallait établir un dossier surtout pour la partie commerciale, adopter une démarche pour faire connaitre les produits, les certifier C.E, et aujourd’hui on constate un net progrès par rapport au début où les constructeurs démontrent un certain intérêt pour matériaux», devait-il nous confier au cours d’une rencontre. Au chapitre de la production, cette nouvelle unité produit actuellement 120.000 tonnes annuellement et devra doubler ce tonnage avec la mise en place d’une seconde équipe et un projet de création d’une autre fabrique au centre du pays où la demande est plus importante toujours, d’après notre interlocuteur. Toujours, à ce sujet, il est à rappeler que les mortiers ont obtenu la certification iso 2001/2009 décernée par l’organisme « label qualité système français » en présence de son président M. Joseph Boscaino. A noter que cette « distinction » sur la qualité est une norme internationale de management de la norme utilisable par tous les organismes permettant l’amélioration de leurs performances, en s’appuyant sur la satisfaction. Enfin, pour le directeur de l’unité « la production actuelle va passer à 240 tonnes/ an avec la mise en place d’une seconde équipe».

Mehdi Kada
Mardi 21 Septembre 2010 - 00:01
Lu 1291 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+