REFLEXION

SIDI-BEL-ABBES : Logement : les normes de construction sont elles respectées ?



SIDI-BEL-ABBES : Logement : les normes de construction sont elles respectées ?
A l’instar d’autres régions du territoire national, l’ambitieux programme du logement dans la formule LSP ou LSL se poursuit fébrilement mais avec des lacunes et les architectes sont mis face à la qualité de la réalisation de l’habitation dans la wilaya de Sidi -Bel -Abbès. Dans cette optique, il est utile de souligner que les citoyens aspirent de plus en plus à des ensembles d’habitat où il fait bon y vivre où la spécificité des projets, la diversité du bâti, le confort urbain et la convivialité des espaces doivent se substituer à la monotonie urbaine à juste titre. Or, la construction de nos cités et de nos lotissements fait l’objet dans la majorité des cas,de transformations par les propriétaires mettant même en danger la bâtisse. Actuellement la mission de l’architecte se limite souvent à l’élaboration du dossier de permis de construire et en partie à l’assistance au maitre d’ouvrage, une aberration, à plus d’un titre. Et, fatalement, on est face à une qualité médiocre et des surcoûts importants dans la réalisation, d’une part et les missions de maîtrise d’œuvre en tant que responsabilité engagée pour le respect des règles de l’art et de conformité des prescriptions du permis de construire ne sont que très rarement évoquées, d’autre part. À Sidi Bel Abbés, dans nombre de situations, dès qu’un souscripteur (LSP) où bénéficiaire de LSL prend livraison du logement, c’est les transformations et n’importe quel qui donc se convertie, du jour au lendemain, en « architecte » avec des conceptions nouvelles. Toujours dans ce contexte, l’intervention de certaines entreprises étrangères de réalisation est révélatrice du marasme qui ronge le secteur de la construction dans notre pays. Et à rappeler, à ce sujet, que le secteur national rivalisait durant les années, soixante dix avec ceux des pays développés, mais ça s’est une autre époque et d’autres mentalités. Aussi, devant cet amer constat, le conseil national de l’ordre des architectes s’attelle à la prise en en charge des problèmes liés au volet organisationnel de la progression et au cadre d’exercice de celle-ci qui continue de souffrir des formes pernicieuses d’exclusion et de marginalisation et l’exercice de la profession d’architecte, qui représente le maillon le plus important, dans l’acte de bâtir (sous d’autres cieux » est relégué en Algérie au rang de producteur de plans. Pour rappel, en 1970, notre pays a consacré des moyens énormes pour la formation des cadres de la construction, notamment des architectes mais se trouve actuellement accusant un retard important en matière de maîtrise des procédés de construction et tout particulièrement sur le plan de la qualité des constructions et des aménagements. Dans cet ordre d’idées, il est urgent de revoir sans complaisance la stratégie actuelle surtout en ce qui concerne la réhabilitation des responsabilités dans l’acte de bâtir et tout particulièrement le contrôle de la conformité des constructions et le respect du droit de propriété des œuvres architecturales. A cet effet, l’ambitieux programme du président la république pour la réalisation du million de logement appelle au respect des normes de construction, à la qualité du bâti, au suivi dans la réalisation par un contrôle rigoureux et de professionnel, etc… Pour mémoire, depuis son élection à la magistrature suprême, le président Abdelaziz Bouteflika a développé une stratégie de revalorisation, de protection et de promotion de notre patrimoine dans toutes ses composantes, tout particulièrement en ce qui concerne notre patrimoine architectural. Et c’est un révélateur de son engagement pour la promotion des valeurs régionales et nationales de l’Algérie.

Mehdi Kada
Mercredi 23 Juin 2010 - 11:16
Lu 940 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+