REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Les militants du FLN dans le désarroi

La nouvelle de la destitution du secrétaire général du FLN officialisée en fin d’après midi de jeudi dernier a eu l’effet d’une trainée de poudre dans les milieux des militants et sympathisants du vieux parti. A priori c’est un sentiment de soulagement qui est perceptible dans les commentaires des premiers militants qui se sont rencontrés devant le siège du parti dès la confirmation de l’information.



Ce sont généralement, les militants acquit à l’opposition dirigée par l’ex membre du bureau politique Azzi Bentabet qui se sont passés le mot pour maintenir la série des Sit-in de protestation tenus tous les samedis depuis presque trois mois, qui ont crié victoire . Cette aile constituée de militants marginalisés par les pros Belkhadem a de tous temps dénoncé la politique et le comportement de l’ex secrétaire général soutenu par l’actuel mouhafed Lebid Mohamed .Ce dernier devra affronter une autre opposition qui vient de se manifester par la sortie médiatique récente sur un journal local de l’ex sénateur Mime Miloud. Cette nouvelle opposition au mouhafed légaliste est née ces tous derniers jours et qui se veut être le clan acquit au ministre des transports et membre du bureau politique  Amar Tou originaire de la région et qui a manifesté son opposition à son ancien ami Belkhadem. De son côté, le mouhafed et député au quatrième mandat Lebid Mohamed n’est pas prêt de s’avouer vaincu car il s’agit d’un responsable qui jouit d’un ancrage considérable parmi les militants et devra certainement faire appel à ses leviers de soutien .Les premières répercussions de la chute de Belkhadem ont pour conséquence la division de la base militante du vieux parti à Sidi Bel Abbés en trois ailes .Manifestement chaque clan tentera d’affaiblir l’autre pour se repositionner et investir les rênes de la direction du parti localement afin de s’adapter aux nouvelles orientations de l’après Belkhadem. Pour le moment rien n’est encore fait et on prend le temps de savourer la destitution d’un secrétaire général qui n’a pas choisi la même sortie que ses collègues de la défunte alliance présidentielle .On assiste à un remake du scénario de 2004 à la veille des élections présidentielles .Les pro Benflis sont toujours là et ils estiment avoir attendu une dizaine d’années .L’avenir du FLN à Sidi Bel Abbés sera certainement déterminé par la nouvelle direction nationale du parti qui sera connue dans les tous prochains jours. D’un avis quasi unanime on préfère temporiser avant de rallier le clan qui aura plus de chance de se rapprocher du futur Président de la République .Cette attitude n’est pas nouvelle au FLN composé en majorité de militants sans positions politiques issues de convictions mais surtout partisans du bâton par le milieu.

DM
Samedi 2 Février 2013 - 10:49
Lu 291 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+