REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Le wali ordonne la réparation des ascenseurs en panne des hauts immeubles

Les autorités locales de la ville de Sidi Bel Abbès préparent le lancement de projets de réparation des ascenseurs en panne des hauts immeubles connus de la capitale de la
« Mekerra », dont la réalisation date depuis des décennies.



Ce programme signalé comme urgent semble enfin voir le jour après un long retard enregistré à répondre aux doléances des habitants résidents dans les étages supérieurs, qui ont sollicité les responsables à plusieurs reprises à prendre leurs préoccupations en considération. La dernière sortie du wali dans le cadre d’une inspection de routine de quelques agglomérations urbaines, a régénéré l’espoir chez ces habitants qui étaient  prompts à lui expliquer le calvaire enduré pour se rendre à leurs domiciles ou descendre notamment les personnes âgées, qui préféraient rester chez elles au lieu de sortir profiter d’une randonnée et pour éviter aux autres un quelconque dérangement. Cette situation est un fardeau pour les habitants d’un certain âge comme pour les jeunes, ces derniers renoncent à se rendre chez eux qu’après la tombée de la nuit et déclarent prendre des mesures pour s’éviter la fatigue des descentes et des montées d’escaliers; en  appelant carrément les parents ou des membres de la famille par téléphone, ou les hurler à haute voix pour leur jeter des trucs par la fenêtre à l’exemple d’une veste ou d’un soulier de sport ou kappa, pour aller faire un match ou se rendre à la salle de Gym. Par ailleurs, l’outil du « Couffin volant » lié à une corde demeure parmi les solutions que quelques familles ont inventé pour s’éviter les plus dures situations, celles des achats répétitifs, car ce fameux objet sera descendu pour être  remplit de commissions que les jeunes gens s’en chargeront d’assurer, et aussitôt remontés pour moins de fatigue possible, mais apparemment toutes ces charges auront disparu suite à la fermeté du wali en ce sens par des instructions à des études immédiates de la situation sur le terrain, afin de frayer le chemin pour les chantiers de réparation des ascenseurs dégradés d’une façon radicale et cette fois pour de vrai et loin des promesses en l’air. 

M. Souhil
Mardi 10 Novembre 2015 - 17:15
Lu 76 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+