REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Le tracé du tramway divise l’opinion publique

Certainement pour cause de difficulté de réalisation ainsi que pour exiguïté du boulevard qui longe le mythique ‘’Petit Vichy’’ aux quatre horloges situé en plein centre-ville de Sidi Bel Abbès, les concepteurs du projet du tracé du tramway sont confrontés au problème de l’obstruction de la voie réservée aux véhicules.



Face à cet éventuel imprévu, il a été décidé tout simplement de transformer cet accès d’une centaine de mètres en voie piétonnière. Refusant de précipiter les choses et pour ne  pas provoquer la colère des usagers de ce boulevard par excellence, les autorités locales communales et de daïra en présence des responsables de l'entreprise Turque Yapi Merkezy, du  bureau d'études français Egisrail en charge du suivi du projet et de l'entreprise du métro d'Alger (EMA), ont décidé d’opter pour la transparence et la concertation en conviant à table la société civile représentée par  de  nombreuses  associations locales à différents caractères, et ce dans une démarche afin d’évoquer ce choix délibéré par les maitres d’ouvrage et convaincre l’assistance présente en étayant, en  guise d’argumentation, cette option par la  nécessité  de  préserver le cachet architectural. Il s’agit de nombreux sites du centre-ville datant de l’époque coloniale entre autres Place Carnot actuellement Place du premier Novembre, le théâtre régional, l'hôtel de ville (siège de la mairie) et d’autres anciens immeubles.  Tout cela avec à la clé, une création d’un espace de ‘’promenade’’ pour les familles bélabbesiennes, notamment pour les nostalgiques des vieilles habitudes qui se promenaient loin du risque des voitures et du stress de la pollution à priori sonore pour laisser place au tramway, ce moyen de transport moderne attendu pour embellir les lieux. Enfin, si cette initiative prônée par les décideurs locaux était applaudie par les uns, par contre d’autres ‘’invités occasionnels’’ ont tout simplement quitté la salle dans le silence des sages, une manière de réfuter cette transformation voire l’annulation routière de ce boulevard qui a toujours contribuer à l’allégement de la circulation au niveau du centre-ville notamment où la ville étouffe sous l’effet de l’encombrement et de la densité du parc routier local. Pour rappel, le projet du tramway qui n’a pas subi jusque-là des modifications de son tracé initial de 13,8 km, a fait l'objet d'une extension de quelque 3,5 km supplémentaires pour atteindre une distance totale de 17,3 km pour l'ensemble du réseau à Sidi Bel-Abbès. Par ailleurs, ce réseau comportera dans sa configuration finale 26 stations d'arrêt, 3 ouvrages d'art, 4 pôles d'échange, 4 parcs-relais, un dépôt atelier, des stations et sous-stations électriques ainsi qu'un parc roulant de 36 rames de la marque Alstrom produites par l'unité d'Annaba. Quant à la date du début de son opération officielle, selon les déclarations des instances locales, elle est prévue pour le mois de juin de l’année en cours. 

B. Abderrahmane
Dimanche 7 Février 2016 - 17:20
Lu 363 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+