REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Le jardin public sauvé in extremis d’un incendie

Le jardin public qui était une fierté de la ville de Sidi Bel Abbés est devenu au grand dam des citoyens un refuge pour les marginaux et autres délinquants qui s’adonnent à toutes formes de débauches et d’interdits.



On apprend que vers la fin de la journée du mercredi dernier un foyer d’incendie s’est déclaré et les flammes ont ravagé une bonne parcelle de broussaille, quelques arbres et des palmiers. L’intervention des agents de l’APC a pu sauver  le jardin public d’une véritable catastrophe ont signalé nos sources d’information .Certes le fait est de moindre gravité car le feu a été vite maitrisé néanmoins il renseigne sur le laxisme d’une APC qui trouve toutes les peines du monde à gérer un patrimoine écologique qui a mis des dizaines d’années pour se mouvoir. La situation du jardin public de Sidi Bel Abbés est synonyme d’agressions, de délinquance et de débauche de jour comme de nuit. Une famille de Tlemcen qui était de passage dans la cité de la Mekerra a choisi de déjeuner en plein air dans le jardin public. Cette famille constituée des parents et de 3 jeunes filles ont eu de la chance d’être avertie par des passants sur les risques encourus à l’intérieur de ce jardin abandonné. Le chef de cette famille a choisi une autre destination pour son pique-nic. Pour en revenir au foyer d’incendie l’enquête déclenchée n’a pas encore révélé si le feu est d’origine criminelle ou accidentelle. Ce qui aurait favorisé cet incendie, c’est la canicule qui sévit ces derniers temps et qui a permis ce départ de feu  à partir des bouteilles et canettes de bière qui jonchent en abondance dans les parcelles en jachère dans cet espace botanique.

D M
Samedi 30 Août 2014 - 16:44
Lu 110 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+