REFLEXION

SIDI BEL ABBES: Le commerce informel prend de l’ampleur



Visiblement, les vendeurs à la sauvette se sont multipliés à travers les grandes artères de la ville de Sidi-Bel-Abbès, malgré les campagnes d’éradication menés par les services de la direction du commerce. Le marché informel prend de l’ampleur, depuis que les pouvoirs publics ferment les yeux. Les familles empruntant par exemple le boulevard Didouche Mourad, une artère commerçante ont du mal à circuler tant les trottoirs regorgent de vendeurs de D.V.D, CD, et autres pièces hétéroclites. En effet, l’on se souvient que le ministre du commerce avait déployé d’énormes moyens matériel et humain visant à lutter contre ce phénomène qui a dénaturé l’esthétique et présente un aspect hideux de nos villes. A Sidi-Bel- Abbès quelques marchés ont fait l’objet de travaux de réhabilitation, un recensement de prés de 500 vendeurs illicites a été effectués de manière à être régularisé. Mais il semble pour l’instant que les pouvoirs publics ont renoncés ou tardent à appliquer cette décision en attendant cette situation a favorisé la croissance du commerce ambulant à travers les artères alors qu’ils étaient moins nombreux. Dans ce sillage, le chômage rampant et la cherté de la vie poussent cette tranche de la jeunesse et moins jeune à exercer dans l’informel pour gagner leur vie et subvenir aux besoins de leurs familles.

Daouadji.M
Vendredi 8 Avril 2011 - 11:25
Lu 299 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+