REFLEXION

SIDI BEL ABBES : La gendarmerie fait son bilan

En marge de la cérémonie de sortie de promotion des sous-officiers de la gendarmerie nationale tenue jeudi dernier le commandant du groupement de ce corps d’armée de la wilaya de Sidi Bel Abbès a tenu un point de presse à travers lequel il a été établi un bilan de 5 mois des activités des unités à travers le territoire de la wilaya.



A propos des délits toutes formes confondues, la gendarmerie a enregistré 1030 affaires impliquant 1249 individus dont 365 ont été placés sous mandat de dépôt par le parquet. Dans le cadre du crime organisé et particulièrement la lutte contre les stupéfiants, les gendarmes ont réussi à saisir plus de 277 kg de kif traité et 3847 comprimés psychotropes. Par ailleurs, plusieurs produits relevant de la contrebande ont été saisis à l’image de 74 tonnes de cuivre et 3350 mètres linéaires de câbles téléphoniques. Concernant la lutte contre l’émigration clandestine les éléments des brigades de recherche ont arrêté 103 personnes dont 91 ont été placées sous mandat de dépôt. Il convient de signaler que les brigades de la gendarmerie ont aussi traité des affaires relatives au vol de véhicules et falsification de leurs documents et toutes les affaires traitées ont été solutionnées. Le phénomène de vol de cheptel ovin et bovin qui a commencé ces dernières années et qui a pris des proportions inquiétantes a été maitrisé, a signalé le commandant du groupement dans la mesure où durant cette première partie de l’année 2013, deux affaires seulement ont été traitées et 7 affaires qui étaient en suspend ont été solutionnées. L’autre volet d’activité de la gendarmerie nationale est la sécurité routière. Sur ce plan on signale que tout en renforçant les campagnes de sensibilisation, la répression demeure un moyen efficace pour limiter les dégâts sur les routes de la wilaya. En dépit de la baisse enregistrée durant ce premier semestre  2103 dans les accidents de la circulation, la route continue de faire des victimes et des dégâts matériels considérables, a fait remarquer le conférencier. En sus des dégâts matériels on déplore 18 morts et 354 blessés. La principale cause de ces drames de la route demeure l’excès de vitesse ce qui a engendré un nombre important de retrait de permis de conduire comme mesure répressive. Parmi les importantes affaires traitées par les unités de la gendarmerie de la wilaya de Sidi Bel Abbès on relève celles des vols de cheptels à Sfisef et Ain El Berd, le crime de l’autoroute est-ouest et les objets de valeurs culturelle et historique retrouvés dans le domicile d’un citoyen dans la commune de Téghalimet à une quarantaine de kilomètres au sud de la wilaya.

DM
Dimanche 16 Juin 2013 - 08:34
Lu 164 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+