REFLEXION

SIDI BEL- ABBES : La filière du lait se porte bien

Les activités agricoles ont de tout temps été un créneau très investi dans la wilaya de Sidi Bel Abbés vu les opportunités climatiques et les avantages offerts par la nature géographique de la région. Si la production céréalière a connu ces dernières années une nette amélioration l’élevage bovin et ovin qui dépend étroitement de la disponibilité de l’alimentation du bétail a connu aussi un essor considérable.



La production de lait a pratiquement doublé en 2012 à Sidi Bel-Abbès par rapport à 2011, a-t-on appris auprès de la direction des services agricoles. Une production de plus de 68 millions de litres de lait a été enregistrée en 2012, contre 38 millions de litres en 2011, a ajouté la même source. Cette performance est réalisée grâce aux mesures incitatives mises en place par l’État pour la promotion de la production laitière, à travers l’amélioration de la qualité de l’aliment de bétail, l’aménagement et l’adaptation d’espaces d’élevage bovin, selon les responsables de la DSA. L’amélioration génétique par insémination artificielle a également contribué à l’augmentation de la production de lait à Sidi Bel-Abbès, tout comme l’engouement pour l’acquisition du matériel de collecte et de transformation de lait, a-t-on encore indiqué. La production laitière à Sidi Bel-Abbès assure actuellement une autosuffisance à l’échelle locale dépassant les besoins des habitants de la wilaya qui commercialise le surplus dans les wilayas d’Oran et d’Aïn Témouchent. Les besoins de la wilaya, qui compte plus de 1.700 éleveurs de bovins disposant de 21.200 vaches laitières, sont estimés à 48 millions de litres par an, pour satisfaire la consommation et la transformation (dérivés du lait). Le besoin en ce produit par personne est estimé à 80 litres/an. La DSA œuvre à renforcer les dispositifs de production laitière et à améliorer la qualité pour devenir wilaya-pilote dans cette filière. Outre GIPLAIT qui réceptionne quotidiennement une grande partie de cette production du lait , des privés qui ont investi dans le conditionnement et la transformation de ce produit  essentiel  lui font la concurrence auprès des petits éleveurs .

D M
Dimanche 10 Février 2013 - 10:01
Lu 314 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+