REFLEXION

SIDI BEL ABBES : La criminalité baisse de 30% au 1er trimestre 2016



Lors d’un point  de  presse, le  lieutenant-colonel  M.Salhi Elbachir, de  la wilaya de  Sidi Bel Abbès a  indiqué qu’ au cours d’un bilan des  activités établies par  les  services de la  gendarmerie  nationale, une baisse de taux de criminalité au niveau de  la wilaya de 30 ,97%  a  été  relevée  au  premier  trimestre  de  2016   par  rapport au  4èmetrimestre de l’année  écoulée.En  effet, le  premier responsable du secteur de  la  gendarmerie  nationale souligne que  312  crimes ont été  enregistrés  et 446 personnes ont été  impliquées contrairement à  806  personnes inculpées durant  le 4ème trimestre  de 2015. Quant  au crime organisé, il  a été opéré 28 affaires  en matière  de commercialisation de  drogue, une saisie  de 80kg  de kif et 47 individus  arrêtés en  2015  alors qu’au  premier trimestre de 2016, le  nombre  d’affaires  traitées a  baissé  de  24 affaires  et  une  baisse de saisie de 77,28 kg de  drogue. Notre  interlocuteur  souligne  que  ce  résultat  est  le  fruit  d’un plan  minutieusement  élaboré  dénommé ‘Lala Maghnia’  et adapté aux  nouvelles  situations qui s’imposent, et  reste  flexible  en fonction  des  agissements  des  trafiquants et des dealers qui usent de tous  de les moyens  pour  transcender  la  vigilance du  service  de sécurité  qui avec  la  collaboration   de  le  gendarmerie  de  Tlemcen   a  abouti  à  la  diminution de ce  fléau qui  ronge  notre  société  notamment  en matière  de  contrebande, toutefois cela  ne  signifie  guère    que la  bataille  est  gagnée  d’avance. « Cela nous incite à adapter et multiplier les stratégies en vue d’anéantir ce mal », martela-t-il. Par  ailleurs, 33 affaires pour séjour illégal ou immigration clandestine sur  le  sol algérien  ont  été  traitées où  114 personnes ont été  arrêtées contre 27 affaires au  premier trimestre du 2016 et l’arrestation de 58 personnes. Pour  ce qui concerne  la  circulation routière, 68  accidents ont été enregistrés en 2016  alors qu’en 2015, il  a  été  indiqué  le chiffre de 35 soit  une baisse d’un  taux de  48, 52% sans oublier de  mettre en exergue  l’efficacité  des opérations inopinées  dans  les  milieux  dits  chauds où  génèrent  la  violence , les  agressions et  des  agissements dangereux à la  quiétude  de  la  population locale. L’orateur a  mis,  également, en exergue le rôle édifiant  de la  sensibilisation et  la collaboration du citoyen  au moyen du  numéro mis à sa disposition à  savoir le 10- 55, deux  issues  étaient nettement révélatrices d’indices positifs  quant à  la réussite  de  son service  même si la tâche n’ est  nullement de tout repos, conclura-t-il.              

B.Abderahmane
Vendredi 15 Avril 2016 - 16:46
Lu 125 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+