REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Khalfa Ali, nouveau recteur de l’université

L’université Djilali Liabes de Sidi Bel Abbès qui a vécu durant presque une décade des péripéties voire des crises à travers ses différentes facultés est entrée dans une nouvelle ère qui présage bien des changements dans la gestion d’un contentieux jugé des plus lourds et des plus compromettants. Ce qui n’était que rumeur il y a quelques jours s’est finalement confirmé.



En effet a-t-on appris de source autorisée que le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique vient de nommer un nouveau recteur pour l’université Djilali Liabes de Sidi Bel Abbès en la personne de l’ex doyen de la faculté des sciences et des technologies M. Khalfa Ali. Il a donc été mis fin aux fonctions de recteur au Pr Tou Abdenacer qui occupait outre la fonction de recteur, celles de président du conseil scientifique et médecin chef du service de l’ANAPAT du CHU de Sidi Bel Abbès et cela durant une dizaine d’années. La cérémonie d’installation du nouveau recteur a eu lieu au siège du rectorat après une réception des deux responsables dans le cabinet de la wilaya ont indiqué  des sources d’information. A noter que l’ex recteur  est le frère de l’ex ministre des transports non reconduit lors du dernier remaniement ministériel.  
Journée d’information sur les déchets ménagers
Par ailleurs, l’université de Sidi Bel Abbès en collaboration avec l’association « jeunesse volontaire » a organisé une journée d’information sur la situation environnementale et particulièrement les déchets ménagers. Selon le programme de la journée, il a été prévu des communications d’ordre technique notamment la gestion des ordures ménagères sous leurs différentes formes. Le second volume des communications a surtout porté sur la sensibilisation où la culture et le civisme ont été les maitres mots autant sur les interventions que lors des débats. La problématique des ordures ménagères a toujours hanté les pouvoirs publics qui en dépit des énormes moyens mis à la disposition des collectivités locales  les cités et les quartiers baignent dans la saleté. Les associations de quartiers ont été impliquées dans les débats qui devaient être clôturés par des recommandations. A noter que cette journée a été marquée par la présence du premier responsable de la wilaya qui a prononcé une allocution d’ouverture et à travers laquelle il a souligné l’importance de la sauvegarde de l’environnement et du cadre de vie des citoyens.

D.M
Mardi 5 Novembre 2013 - 16:55
Lu 288 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+