REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Journée mondiale de la lutte contre la rage



SIDI BEL ABBES : Journée mondiale de la lutte contre la rage
A Sidi Bel Abbés et à l’instar des autres villes du pays, la journée mondiale de la lutte contre la rage, une maladie due à un virus transmissible par morsure de certains animaux à l’homme, et caractérisée par des phénomènes d’excitations, puis de la paralysie et enfin la mort. Il y’a lieu de rappeler que le vaccin contre la rage a été trouvé par (Pasteur). Selon les statistiques de l’OMS, des milliers de personnes meurent annuellement. « La stratégie cette année dans notre pays, c’est de lutter ensemble pour que la rage soit une histoire du passé ». Dans ce sillage, et de source proche de la D.S.P, les établissements de santé et les centres des santé de proximité ont été instruits, par des programmes de sensibilisation avec des thèmes bien définits, sur la maladie de la rage, l’agent pathologique, le réservoir du virus, le mode de transmission, la période d’incubation, le mode d’expression de le rage, les signes prémonitoires de la maladie chez l’homme et en dernier lieu, comment se fait la lutte contre la rage, la prophylaxie chez l’homme, la conduite à tenir en cas de morsure, et ce par rapport à l’état de l’animal, qui doit être mis en observation par le vétérinaire, le certificat de prophylaxie et de vaccination. En ce qui concerne la prophylaxie chez l’animal, la sensibilisation de la population, sur le cas des animaux domestiques, particulièrement, les chiens et les gardes de forêts. Afin d’éviter de mélanger les animaux domestiques avec les animaux sauvages, qui eux, risquent d’avoir la rage et la transmettre aux animaux domestiques et maintenir les mesures sanitaires. Elimination des chiens et chats errants, et la lutte contre les morsures. La sensibilisation des populations en générale, notamment la population scolaire et la population des éleveurs d’animaux domestiques sur la nécessité de la vaccination. Selon le responsable de la prévention de la DSP de la wilaya de Sidi Bel Abbés, Docteur Borsali, les statistiques font état qu’au cours de l’année 2010, 324 chiens errants ont été tués et 224 cas de morsures répertoriés au cours de 1er trimestre 2010. Et 1671 cas de morsures de chiens enregistrés en 2009. Enfin notre source ne signale aucun décès de rage dans la wilaya.

Daouadji. M
Samedi 2 Octobre 2010 - 00:01
Lu 617 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+