REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Des méthodes peu orthodoxes pour arracher un logement

Les locataires des 200 logements du boulevard Zabana du centre-ville de Sidi Bel Abbès, qui n’ont cessé de faire entendre leurs vives préoccupations par la voie des mouvements de protestation prétextant l’état vétuste de leurs immeubles qui se trouvent dans une situation déplorable, continuent de tenir à un espoir de voir leurs noms figurer sur les listes des attributions de logements sociaux prévues incessamment.



Cependant, selon l’expertise foncière et technique effectuée par des spécialistes au niveau de ces immeubles, rien ne justifie l’angoisse du fait que  ces lieux sont habitables en bonne et due forme. Ce constat est consolidé par les autorités locales dont le wali qui interpelle les locataires à plus de sagesse en annonçant que le logement social sera attribué aux plus méritants dans le strict respect de la réglementation en vigueur. En effet, nous venons d’apprendre que 8000 habitations recensées à travers les différentes artères de la ville de Sidi Bel Abbès ayant subi la même procédure d’expertise furent épargnées du danger. Comme quoi à l’approche de la distribution, la fièvre  monte d’un cran et tous les moyens sont bons pour acquérir ce fameux logement  à la valeur de milliards notamment pour les nouveaux trabendistes.

R. Abdou
Dimanche 8 Novembre 2015 - 16:42
Lu 300 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+