REFLEXION

SIDI BEL ABBES : 80% des entreprises du bâtiment menacées de faillite

La confédération générale des entreprises algériennes (C.G.E.A) a organisé au niveau de l’hôtel Béni Talla de la ville de Sidi Bel Abbès, un regroupement pour revendiquer les créances impayées aux entreprises et ce depuis 2015, dont le montant s’élève à 95 milliards de centimes cumulés auprès de l’OPGI et la CNL.



La rencontre qui était présidée par le vice-président du bureau de wilaya de la CGEA, avait réuni de nombreux promoteurs du secteur du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique. Ces  derniers  ne sont pas  allés  par  le dos  de la cuillère  pour fustiger  les  responsables de l’OPGI et de  la caisse nationale du logement qui, selon les plaignants, ont  failli à  leurs  engagements financiers vis à vis  des  partenaires.  Ce  mutisme ne va  pas  sans  inciter un nombre  important dépassant les 80%  des entreprises sur  un  total  de  200 à  la  faillite dont  le premier perdant  sera  le citoyen   qui  attend la réalisation de son logement. Même  le  secteur public ne sera  nullement épargné de cette  défaillance , alors  que les  pouvoirs  publics  ne  cessent  d’exiger  le respect des  délais   de réalisation, martèleront-ils. Et d’ajouter, si cette situation perdurera,  plus de 20. 000 ouvriers seront exposés aux affres du chômage. En effet, l’assistance  présente,  mouvementée par les  conséquences  néfastes   de  ce retard de  payement, a formulé une  série  de recommandations , qui  seront transmises au premier responsable de la wilaya, lequel sera  très  attendu  pour dénouer cette contrainte,  dont les répercussions seront sans doute ressenties au  niveau de wilaya.   

B. Abderrahmane
Vendredi 1 Avril 2016 - 18:07
Lu 191 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+