REFLEXION

SIDI BEL ABBES : 100 milliards de cts pour surmonter les disparités entre Communes



La maison de l’enseignant de Sidi Bel Abbès a été, ce lundi dans l’après-midi, le fief d’un rassemblement dans le cadre d’un forum organisé par le quotidien local ‘’Ouest-info’’ dont l’invité de marque n’étant que le premier responsable de wilaya à savoir M. Hattab Mohamed Amine. Très  à l’aise et avec des statistiques à l’appui, le  wali,  en présence des autorités  locales et des  représentants de la société civile, a passé en revue tout un chapelet d’activités. Les sujets abordés concernaient le développement de wilaya au niveau des différents secteurs entre autres  l’éducation , l’agriculture , la santé , la  jeunesse et sport, l’hydraulique, l’enseignement universitaire, l’emploi, le  tourisme, le transport, l’embellissement de la  ville, le réaménagement  du  lac de Sidi Mohamed  Benali, le  jardin public, la rue de la  Macta, Oued  Mekerra, la décentralisation des documents  administratifs avec  une meilleure prestation de service à l’ère de la biométrie  avec  des  perspectives  de  création d’une cité  intelligente dépourvue de toute défiguration visuelle. Bref, tout un chapelet  de réalisations qui mettront au service du citoyen un cadre de vie décent et confortable. Le premier magistrat de la Mekerra qui s’était longuement  attardé  sur le secteur  névralgique, celui  du logement,  a mis  en exergue que la wilaya  a réussi  un  pari  non négligeable  par  la concrétisation de plus de 47. 000 logements dont 26. 700 de types LSP et s’apprêtera à réaliser 3000 autres unités à Ain Aden avec à la clé un programme aussi ambitieux en ce sens. Ce fut  le  bidonville qui a fait  sortir  l’orateur  de  ses gongs pour ainsi  dénoncer  haut et fort  cette  voie prônée illégalement par le citoyen  inconscient qui  fait  fi des conditions de vie à  sa famille,  portant atteinte au  bien de  l’Etat  en lançant une lutte sans merci à ce genre d’habitations qui n’honore  ni le fauteur,  ni son  environnement immédiat. Avant de clôturer, le wali,  dans  le cadre de la bonne gouvernance,  a fait  rappeler qu’une somme  de 100  milliards de cts  a  été  débloquée en vue de surmonter  les disparités au niveau des communes déshéritées pour une  prise en charge équitable  entre  les différentes populations de  la  wilaya  dont  l’espoir d’une vie meilleure  est un   droit légitime. Ensuite, ce fut  au  tour d’un débat ouvert où toutes les  préoccupations  de l’assistance et les questions de la presse présente ont été  éclairées  avec  tact   et  avec  un sourire qui  en dit  long sur la sérénité  du chef de l’exécutif  de wilaya.              

B. Abderrahmane
Mardi 16 Février 2016 - 18:03
Lu 103 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+