REFLEXION

SIDI ALI : Déficit de personnel au service des urgences de l’hôpital



Le pavillon des urgences de l'hôpital de Sidi Ali continue à faire de nombreux mécontents parmi les citoyens qui sollicitent des services.  Les dizaines de patients qui s'y rendent tous les jours, avec notamment une affluence très intense durant les gardes de nuit, se retrouvent souvent perdus ne sachant à qui s'adresser pour accéder et se faire soigner. En effet, l’insuffisance des médecins spécialistes  cause un grand désarroi, dans la mesure où ces médecins  se retrouvent très souvent devant un nombre très important de malades à  prendre  en charge dans la sérénité. Très  Souvent, la tension monte d’un cran et finit par  des altercations qui ne servent ni le malade ni la tâche du personnel médical. Les patients, étendus sur des bancs,  attendant leur tour pour  se faire ausculter, prennent leur mal en patience. Il faut signaler que l’hôpital de Sidi Ali est envahi quotidiennement par des patients qui viennent de toutes les  régions avoisinantes, un  afflux de malades aux urgences à gérer. Les maladies  les plus fréquentes sont  chroniques, tels que  les patients atteints de maladies cardiaques, les diabétiques et les hypertendus ainsi que ceux qui souffrent d’asthme. Le manque de personnel se fait beaucoup sentir  et  il n'en demeure pas moins que cet aspect de la gestion, doit  être sérieusement pris en  charge par les responsables concernés. Notons quand même  que s’il y’a  un déficit en personnel  en  vue d'améliorer la qualité des soins dans ce service, l’hôpital affiche malgré tout  une excellente hygiène, ce qui est rare dans d'autres structures sanitaires des régions voisines.                     

F. K
Mercredi 11 Septembre 2013 - 12:15
Lu 99 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+