REFLEXION

SID AHMED AL AYACHI, PRESIDENT DU PARTI RCN : « Said Bouteflika sera notre candidat en 2014 »

Sid Ahmed Al Ayachi, président du Rassemblement pour la concorde nationale (RCN), parti non agréé, a annoncé, dans une interview au quotidien Al Djazair News, parue mardi 21 décembre, que Said Bouteflika, frère du président de la République, envisage de se présenter à l’élection présidentielle de 2014 dans le cas où Abdelaziz Bouteflika renoncerait à se succéder à lui-même.



SID AHMED AL AYACHI, PRESIDENT DU PARTI RCN : « Said Bouteflika sera notre candidat en 2014 »

Nous  voyons que Saïd Bouteflika, qui a des qualifications scientifiques et a acquis une expérience politique, pour conduire la prochaine période. Si son frère Abdelaziz ne se présente pas, Said sera celui que nous soutiendrons et nous serons derrière sa candidature », a-t-il déclaré. Il a annoncé que le RCN prépare ses « hommes et ses cadres » pour mener la prochaine campagne et pour « s’imposer au scrutin présidentiel". Sid Ahmed Al Ayachi a prévenu qu’il serait prématuré d’évoquer un assentiment de Said Bouteflika à sa participation à la prochaine course électorale au nom du RCN.  « Nous sommes à trois années de ce rendez-vous. Pour le moment nous nous concentrons sur la concrétisation du programme quinquennal du chef de l’Etat et sur la tenue d’un congrès national pour un début fort. A cette occasion nous annoncerons que M. Saïd Bouteflika est président d’honneur du RCN, avec l’aval de tous les cadres », a-t-il souligné. Ce congrès aura lieu, selon lui, en janvier 2011 avec le slogan «Pour une Algérie nouvelle». «  Je pars d’une conviction que cet homme voit la nuit ce que les autres ne voient pas le jour. Nous le soutiendrions s’il venait à se présenter lors de la prochaine présidentielle pour parachever ce que son frère a commencé », a ajouté le patron du RCN à propos de Saïd Bouteflika. Il a indiqué qu’une opération de collecte de deux millions de signatures est lancée pour amener le frère d’Abdelaziz Bouteflika à se porter candidat. « Pour le moment nous avons déjà réuni quelque 800 000 signatures et ce, trois ans avant le scrutin. C’est ce qui nous conforte dans notre intention de le nommer comme président d’honneur de notre parti. Nous avons eu une réunion avec Saïd au mois d’août 2009 au cours de laquelle tous les coordinateurs de wilaya avaient cautionné Saïd comme président d’honneur de notre formation. Je pense que nous allons clôturer les 2 millions de signatures au mois de mars prochain », a-t-il précisé.  Selon lui, Saïd Bouteflka est soutenu par « toutes » les zaouia du pays, dont la Tidjania,  et par d’anciens retraités de l’ANP. Le nombre de ces derniers serait de 250. Il a cité les noms des colonels Manouni Nouredine, Berkane Mohamed et Nadjib. « Saïd n’est pas le seul à cautionner notre action, mais ce sont plusieurs courants et personnalités politiques nationales. Quant à la coordination, elle se fait à travers des correspondances que nous adressons à la présidence de la République », a-t-il révélé. D’après ses dires, le RCN est présent dans les 48 wilayas et a ouvert des bureaux dans 1 300 communes.  « Nous constatons que la plupart des partis sont basés sur des considérations familiales et n’ont rien à voir avec l’activité politique noble. Ces partis ne se manifestent que lors des campagnes électorales. Nous estimons pour ce qui nous concerne que l’année 2011 sera celle des agréments », a déclaré Sid Ahmed Al Ayachi.


Yacine
Mercredi 22 Décembre 2010 - 10:59
Lu 3526 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+