REFLEXION

SI MARINE LE PEN ARRIVE AU POUVOIR : Enrico Macias appelle juifs et musulmans à quitter la France

Le chanteur de confession juive ne "veut pas que la France redevienne la France de Vichy" et affirme qu'il quittera la France en cas de victoire du FN aux présidentielles.



En début de semaine, Enrico Macias affirmait sans hésitation sur BFM TV qu'il partirait vivre en Israël si Marine Le Pen était un jour élue présidente. Le chanteur de confession juive espérait entraîner avec lui "toute la communauté juive de France". Vendredi 23 octobre, l'interprète du Mendiant de l'amour a réitéré ses propos sur le plateau de TV5 Monde.  Il va même plus loin, puisqu'il a appelé cette fois les communautés juives et musulmanes de France à quitter le pays en cas de victoire du FN. "Je le dis aux musulmans et à la communauté juive, si Marine Le Pen vient au pouvoir, je vous en supplie, ne restez pas en France". Une hypothèse pas si irréaliste que ça au vu des récents sondages prouvant la popularité du parti d'extrême-droite dans le Nord et en PACA à l'approche des élections régionales. Le FN, l'extrême droite, reprend tous les poncifs de ce qui a précédé la Shoah. "Je reste en France, parce que j'aime la France, c'est le pays qui m'a tout donné, c'est le pays qui m'a rendu comme je suis, et je ne veux pas que la France redevienne la France de Vichy" a déclaré le chanteur né en Algérie. Une comparaison totalement assumée de la part de celui pour qui "l'histoire est malheureusement un éternel recommencement". Pour Enrico Macias, aucun doute : Marine Le Pen est une menace similaire à Pétain. Évoquant les propos polémiques de Jean-Marie Le Pen sur la Shoah, "détail de l'histoire", et la présence de Marine Le Pen à un bal nazi en Autriche en janvier 2012, il explique ne pas avoir confiance, le FN reprenant selon lui "tous les poncifs de ce qui a précédé la Shoah". Pour lutter contre le Front national, le chanteur qui fut un soutien de Nicolas Sarkozy, a de vastes ambitions. Il souhaite un "front républicain", non pas seulement pour les élections, mais pour gouverner la France". "Les sondages donnent Marine Le Pen 1ère au premier tour en 2017, qu'est-ce que ce sera en 2022 ?" s'inquiète-t-il.

 

Nadine
Samedi 24 Octobre 2015 - 18:30
Lu 462 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+