REFLEXION

SFISEF (SIDI BEL ABBES) : Les souscripteurs de l’AADL interpellent le wali

A l’instar de tous les prétendants au logement version AADL, les souscripteurs de la daïra de Sfisef dans la wilaya de Sidi Bel Abbès venaient de s’acquitter de leurs obligations par le versement de la première tranche évaluée à 21 millions de cts.



Pour ainsi dire que tout est réglé  dans le sens des aiguilles d’une montre avec à la clé un espoir grandissant de réaliser un rêve, celui d’aboutir à un abri décent. Cependant,  contre  toute attente,  nous  avons appris que  le projet de réalisation tant attendu est  délocalisé vers  la commune limitrophe de  Mostefa Ben Brahim,  distante  d’une  quinzaine de  km de Sfisef  chef-lieu de daïra . Cette nouvelle, telle une trainée de poudre, alla rapidement irriter les postulants au logement AADL. Ces  derniers, en guise  de refus  à cette  proposition édictée  sans  doute  par  les responsables  du secteur par nécessité  éventuelle de la disponibilité  du foncier, montent  au créneau et  sollicitent l’intervention des autorités locales dont le wali seul  habilité  à remettre les plaignants dans leurs  droits,  celui  du choix  de leur  lieu  d’habitation en conformité des vœux préconisés par le ministère  de l’habitat. Dans l’attente de la concrétisation de leurs doléances, les Ouled Slimane continuent de camper sur leur position sous prétexte   de préserver leur noyau familial tissé depuis des décennies sous le milieu de Sfisef.

B. Abderrahmane
Samedi 6 Février 2016 - 18:16
Lu 709 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+