REFLEXION

SERVICE DES CARTES GRISES COMPLETEMENT METAMORPHOSE : 41 864 dossiers régularisés en un temps record et 200 000 dossiers archivés



SERVICE DES CARTES GRISES COMPLETEMENT METAMORPHOSE : 41 864 dossiers régularisés en un temps record et 200 000 dossiers archivés
C’est en application des instructions de M. Le Wali de Relizane, que des efforts titanesques ont été déployés depuis janvier 2009, pour venir à bout d’un service touché par le passé par une anarchie qui a sévit plusieurs années. En effet, le chef de l’exécutif de la wilaya a été très clair en décembre 2008, aucune lacune ne sera tolérée au sein du service, il doit se remettre sur les rails et pour ce, une équipe composée d’hommes intègres et compétents, a été désignée pour accomplir une mission à priori impossible mais pas insurmontable avec la volonté de ces jeunes fonctionnaires. Le chef de cette équipe n’est autre que l’actuel chef du service de la règlementation générale M. A. Chibani, qui nous a fait savoir que le wali a été intransigeant sur les délais de traitement des dossiers, il a donné de fermes consignes afin de libérer les gens et leur attribuer leurs cartes grises, ainsi pour les ventes internes, les cartes grises doivent être délivrées instantanément, du moins dans le même jour et de revoir constamment à la baisse la durée du traitement pour les autres cas. Dans ce contexte, M.Chibani, nous révèlera que le service des cartes grises est aujourd’hui, à jour et ne souffre d’aucun retard dans le traitement des dossiers. Pour ce qui est des véhicules neufs, il dira qu’ils sont immatriculés dans la journée même, à défaut dans les quarante huit heures qui suivent. Seul bémol cependant, vient des wilayas déléguées d’Alger et de la wilaya d’Oran qui tardent à transmettre les certificats de conformité pour les véhicules entrants. Le service des cartes grises pratiquement point faible de toutes les wilayas du pays au vu des scandales qui ont éclaboussé certaines d’entre elles, demeure le point fort de la wilaya de Relizane. Une transformation radicale a été opérée au sein de ce service, le courage et la volonté de l’équipe désignée par le wali ont fait qu’elle n’a pas failli à sa mission. Dans un entretien qui nous a été accordé par M.Chibani, nous avons appris qu’en l’espace de huit mois seulement, ce sont toutes les archives du service des cartes grises, c'est-à-dire depuis la promotion de Relizane au rang de wilaya en 1985 à savoir plus de 200 000 dossiers, qui ont été réexaminés, reclassés, rangés conformément aux normes règlementaires exigées en matière de classement et de préservation des archives. Deux salles d’archives ont été créées à cet effet et que nous avons visitées jeudi dernier. Sur les lieux, et sans complaisance aucune, nous avons constaté de visu des archives impeccablement classées, dans un ordre chronologique de façon à faciliter aux agents chargés de la manipulation des dossiers toute recherche sollicitée. Et ce n’est qu’une question de minutes pour que le dossier soit repéré et retiré de son endroit de rangement. Et pour mieux maitriser la situation, le wali a ordonné que soit transféré le service des cartes grises, y compris la cellule informatique chargée de l’établissement de toutes les cartes d’immatriculation de véhicules. Ceci dit, l’isolement du service des cartes grises des autres services administratifs à un triple objectif : 1) Répondre de la manière la plus efficace aux fortes demandes quotidiennes et en atténuer la tension exercée sur le service 2) Permettre aux responsables et aux agents d’accomplir leur mission dans la sérénité 3) Apporter la protection aux préposés aux guichets dans la cadre de leur travail et leur relation avec le public. Avec une nouvelle infrastructure destinée exclusivement à ce service, la wilaya de Relizane a rompu et d’une manière définitive avec les méthodes archaïques, où le préposé au guichet n’avait aucune protection, vu l’anarchie qui y régnait. La cellule informatique, considérée comme la cellule opérationnelle de ce service, composée de trois informaticiens dont deux jeunes femmes, traite tous les dossiers sans exception, tout doit passer par ses ordinateurs qui détiennent tous les fichiers concernant l’ensemble des dossiers traités depuis 1985. Donc, hormis les archives traditionnelles formidablement empaquetées et préservées dans des boites d’archives, le service est doté d’un fichier électronique capable d’identifier à la seconde n’importe quel véhicule ayant transité ou ayant été immatriculé dans la wilaya de Relizane. Les statistiques sont là pour prouver si besoin est, le travail colossal entrepris par cette jeune équipe. A titre d’illustration, en huit mois seulement, c'est-à-dire de janvier à Août 2009, ce sont 200 000 dossiers qui ont été reclassés et archivés conformément aux normes exigées en la matière, des dossiers qui sont là depuis 1985, c’est aussi, une manière aussi de dire que la décision du wali relative à la réorganisation voire à la refonte du service des cartes d’immatriculation, est un acte de confiance placé en cette équipe qui a accompli et de l’avis de tous, un travail formidable qui servira de base aux nouvelles générations appelées à prendre les rênes de ce services. Selon M. Ahmed Chibani, le parc roulant de la wilaya de Relizane compte pas moins de 85 000 véhicules tous types confondus. Ses services ont traité au titre de l’année 2009, quelques 23 042 dossiers dont 2340 pour les nouvelles immatriculations, 279 immatriculations des véhicules importés, 10 058 réimmatriculations dans le cadre des ventes internes, 1159 duplicatas, 5683 réimmatriculations des véhicules en provenance d’autres wilayas, 3520 fiches de contrôles pour les véhicules transférés vers d’autres wilayas. Au titre du premier semestre 2010, le service concerné a traité 18 822 dossiers dont 1861 pour la première immatriculation, 163 véhicules importés, 7810 en provenance d’autres wilayas. Pour ce qui est de la réimmatriculation pour ventes internes, on enregistre 6104 dossiers, 805 duplicatas, 2071 transferts de véhicules dans d’autres wilayas et huit dossiers de réformes déclarés après expertise. Selon le chef du bureau des cartes grises, c’est entre 160 et 200 cartes grises qui sont signées et attribuées à leurs propriétaires quotidiennement. A la lecture des chiffres, on constate cette année, une évolution rapide dans le nombre de traitement des dossiers par rapport à l’année 2009.

Ahmed Mehdi
Dimanche 11 Juillet 2010 - 11:22
Lu 634 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+