REFLEXION

SELON UN RAPPORT RECENT DE L’OMS : Les algériens, premiers consommateurs de vin en Afrique

Après la position peu reluisante qu’occupent les algériens en matière de corruption, voici un autre rapport récent émanant de l’organisation mondiale de la santé OMS, et qui classe également en première position les algériens d’être premiers gros consommateurs d’alcool parmi les pays musulmans de l’Afrique.



SELON UN RAPPORT RECENT DE L’OMS : Les algériens, premiers consommateurs de vin en Afrique
Malgré que plus de 99 % des algériens sont de confession musulmane, ceci n’a pas empêché de bannir cette tradition néfaste interdite par la religion, alors qu’on constate que des pays non musulmans luttent contre cette pratique calomnieuse qui présente beaucoup de risques  pour la santé du citoyen et la société en général. Selon la même source, l’Algérie occupe désormais le podium parmi les pays musulmans de l’Afrique connus comme gros consommateurs d’alcool. Selon les statistiques, le pourcentage par personne en Algérie est d’un litre par personne et par an. Arrive en second position, la guinée avec 0.8 litres, et la somalie avec 0.5 litres occupe la 3ème position. En quatrième position, les iles Comores avec 0.4 litres par habitant et par an, puis l’Egypte avec 0.38 litres, puis la Libye avec O.11 litres et en dernière position la Mauritanie avec O.1 litre. Néanmoins la consommation d’alcool en Algérie comme dans les pays d’Afrique à majorité musulmane, semble insignifiante par rapport aux autres pays africains dont la majorité de leurs populations est de confession non musulmane. Le Nigéria arrive en première position avec une consommation de 12.6 litres par personne et par an, puis l’Ouganda avec 11.9 litres, et en troisième position la Tanzanie avec 6.8 litres. Le même rapport indique que les algériens préfèrent les boissons alcoolisées les moins couteuses plus particulièrement les vins rouges qui ont atteints plus de 80 % des autres vins qui se vendent sur le marché. Le rapport met exergue la quantité de vin qui se produit en Algérie, son chiffre d’affaire serait estimé à 12O millions d’Euros, et donc plus de 80% de la production est écoulé sur le marché intérieur. Seulement 20 % est exportée vers les marchés mondiaux, ce qui explique désormais que l’Algérie produit du vin en premier lieu pour la consommation de son citoyen. 

GA
Dimanche 1 Septembre 2013 - 11:10
Lu 1383 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+