REFLEXION

SELON SON PDG, MOHAMED ABDOU BOUDERBALA : Air Algérie est en crise



Faisant face à une baisse sensible d'activité, en raison d'une concurrence «fortement accrue», la compagnie Air Algérie revoit fondamentalement son mode d’organisation. Intervenant, hier matin, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, le PDG de la compagnie aérienne nationale, Mohamed Abdou Bouderbala signale que les pressions que lui font subir les quelques 22 compagnies concurrentes desservant l’Algérie et proposant leurs services vers d’autres destinations à l’étranger, se sont traduites par une baisse « substantielle » de ses revenus. Cette situation, explique M. Bouderbala, a incité la compagnie à revoir fondamentalement sa stratégie et son mode d’organisation, et à investir plus fortement, encore, dans le capital humain et la recherche de créneaux porteurs. La logique, dit-il, incite à créer et à valoriser des filiales de produits et services annexes, citant à ce propos la création de sociétés de catering, dont l’une est déjà opérationnelle, ainsi que le redéploiement du fret cargo au bénéfice, notamment, des opérateurs économiques nationaux, qui ne représente actuellement, avoue-t-il, que 5% du chiffre d’affaire de la compagnie. En matière de promotion du capital humain, M. Bouderbala annonce le lancement, à partir de 2019, d’une Ecole nationale aéronautique, au sein de laquelle seront formés les futurs pilotes Algériens et étrangers, et la rentabilisation du centre de maintenance d'aéronefs, apte à offrir ses prestations à d’autres compagnies aériennes. Dans un autre volet et en prévision d'un renouvellement futur d'une partie de la flotte, il indique que l’achat d’appareils ne se fera plus en cash comme auparavant, mais par le biais du leasing ou de financements extérieurs. Le PDG d’Air Algérie annonce, par ailleurs, que son entreprise envisage d’inaugurer de nouvelles lignes vers le Gabon, l’Ethiopie et la Chine, en particulier, et que des discussions avancées sont en cours pour inaugurer une desserte vers New York, avec une prévision de transport total de 6 millions de passagers à l'international et de 9 millions en Algérie. Dans un autre volet, le PDG d'Air Algérie indique que son entreprise envisage d'engager de gros efforts pour augmenter le taux de ponctualité de ses vols, un aspect sur lequel elle est fortement critiquée, assurant que celui-ci a été ramené à 69%.

Salim
Dimanche 16 Octobre 2016 - 18:28
Lu 452 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+