REFLEXION

SELON LE MINISTRE DE LA CULTURE EN VISITE A ORAN : 95 % des salles de cinéma du pays sont fermées et non exploitées !

À l’occasion des préparatifs du Festival du Film Arabe d’Oran, le Ministre de la Culture Monsieur Azzeddine Mihoubi a entamé le dimanche 31 mai 2015 une visite de travail et d’inspection à la wilaya d’Oran accompagné du Wali d’Oran M. Zaâlane Abdelghani. Lors de sa visite de travail à la ville surnommée « El Bahia » le ministre a inspecté des salles de cinéma devant accueillir le festival du film arabe d’Oran, notamment le cinéma El-Saada et la salle El Maghreb. Cependant, l’information qui a marqué la journée est celle révélée par le premier responsable du secteur de la Culture du pays, faisant état que sur les 400 salles de cinéma que compte l'Algérie, 95 % sont fermées et non exploitées !



Dans une déclaration à la presse en marge d'une visite de travail dans la wilaya d’Oran, le Ministre de la Culture M. Azzedine Mihoubi a qualifié de "problématique" la cessation d'activité du grand nombre de salles de cinéma. "Une problématique qu'il faudrait traiter afin de reconquérir le public", a-t-il dit. M. Mihoubi a souligné que son ministère accorde un intérêt à la réhabilitation de ces structures à travers plusieurs plans visant leur modernisation et leur dotation en moyens modernes dont des équipements de projection en prévision de leur réouverture. Il a estimé que la relance des festivals cinématographiques dans différentes régions du pays constitue un des éléments incitatifs pour la réhabilitation des salles de cinéma, citant comme exemple le festival international d’Oran du film arabe qui a permis la réfection et la modernisation de trois salles de cinéma ("Maghreb", "Saada" et la cinémathèque d’Oran). Le ministre a inspecté ces trois salles de cinéma qui abriteront le festival international d’Oran du film arabe dans sa 8ème édition du 3 au 12 juin prochain.  Le Ministre de la Culture lors de sa visite a également supervisé la réouverture officielle de la cinémathèque d’Oran après son équipement en matériel technique récent. Ensuite, le ministre enchaîna son parcours avec la visite d’une exposition du documentaire sur les éditions précédentes du Festival du Film Arabe d’Oran des années : 2011, 2012 et 2013 avec une nouvelle technologie. La visite du musée d’Oran de l’art moderne, du palais du Bay et de la mosquée « Imam El Houari » ont ponctué la journée de travail de M. Azzedine Mihoubi. Concernant les 400 salles de cinéma que compte l’Algérie, fermées la plupart depuis les années soixante, ces salles, M. Mihoubi veut les rouvrir en les modernisant et en les équipant d’appareils de projection dit-il. Il a estimé que la relance des festivals cinématographiques dans différentes régions du pays constitue un des éléments incitatifs pour la réhabilitation des salles de cinéma, citant comme exemple le festival international d’Oran du film arabe qui a permis la réfection et la modernisation de trois salles de cinéma (« Maghreb », « Saada » et la cinémathèque d’Oran). Il s’est engagé, à cette occasion, à faire d'Oran un pôle de cinéma national par excellence et une capitale du cinéma arabe en la dotant d’autres salles de cinéma répondant aux normes internationales.

AS. Mohsen
Lundi 1 Juin 2015 - 18:01
Lu 293 fois
CULTURE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+