REFLEXION

SELON LA COMMISSION D'ENQUETE : L'accident du train Alger-Thénia serait dû à une erreur humaine



Le rapport préliminaire de la commission d'enquête ministérielle a indiqué jeudi, que les premières lectures et analyses des enregistreurs des données de circulation (boites noires) du train assurant la relation Alger-Thénia, qui a déraillé mercredi matin à l'entrée de la gare d'Hussein Dey, faisant 1 mort et une dizaine de blessés parmi les passagers,  montrent que l'accident serait du à une "erreur humaine",  a rapporté l’APS. Selon les premières constatations de l'enquête, "il semblerait et suite aux premières lectures et analyses des enregistreurs des données de circulation du train (boites noires), que le déraillement était causé par la vitesse élevée du train au moment de son engagement sur la voie déviée, qui a été enregistrée à 108 km/h alors que la vitesse requise sur une voie déviée est limitée à 30km/h", précise le rapport. La commission d'enquête a également relevé que "la voie ferrée et les installations de sécurité étaient en bon état de fonctionnement" et la "visibilité des signaux était bonne".  "Ces constatations ont amené la commission d'enquête à émettre la supposition que l'accident est du à une erreur humaine", a expliqué la même source.    

Nadine
Vendredi 7 Novembre 2014 - 16:37
Lu 212 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+