REFLEXION

SELON L’ASSOCIATION « ER-RAHMA » DES CANCEREUX : Le cancer se propage vite à Relizane

L’association « Er-Rahma » des cancéreux a organisé une journée d’étude et de sensibilisation au siège de la maison de la culture de Relizane en présence de quelques malades, des imams, la société civile et les citoyens.



SELON L’ASSOCIATION « ER-RAHMA » DES CANCEREUX : Le cancer se propage vite à Relizane
A La présidente de l’association Mme Adda Abbou Kheira  a déclaré que depuis la création de la dite association  en 2009 plusieurs patients  ont péri  faute de moyens adéquats pour leur prise en charge, car une simple exploration  allant d’une consultation spécialisée aux analyses biologiques approfondies et imagerie peuvent  couter au moins dans les 30.000 Da.  L’association Errahma compte actuellement 300 adhérents structurés, un chiffre qui ne reflète pas du tout la réalité du nombre réel des personnes atteintes du cancer dans la wilaya de Relizane et qui préfèrent la discrétion. Les membres de l’association ont sollicité l’appui des responsables  pour la prise en charge matérielle de leurs préoccupations. Nous espérons que les services compétents prennent en considération ces soucis dont souffrent ces malades. Par ailleurs, il est utile de signaler que la direction de la santé de la wilaya de Relizane envisage la création d’un service de cancérologie qui sera désormais chargé de prodiguer des soins nécessaires à cette catégorie de malades et leur épargner le déplacement vers Alger, Oran, Blida et Mostaganem pour subir notamment des séances de chimiothérapie et radiothérapie qui engendrent une asthénie et une faiblesse  indescriptibles due à l’aplasie médullaire chez beaucoup d’entres-eux à savoir la diminution remarquable des globules blancs et plaquettes. Reste à rappeler aussi que le cancer le plus répandu  actuellement dans la région de Relizane  et qui se prolifère chaque jour que Dieu fait consiste notamment dans les hémopathies surtout dans la région sud de la wilaya  qui a trop souffert des affres du terrorisme et ce à l’exemple de la leucémie, la septicémie et la thrombopénie réfractaire qui ne répond à aucun traitement, ce cancer est une pathologie due à une déficience  et un dysfonctionnement de la moelle osseuse dont les causes selon les chercheurs sont rapportés essentiellement au stress et aux états d’angoisse. Ce genre de cancer selon les spécialistes en la matière doit être pris en charge rapidement par un acte de greffe de moelle osseuse et malheureusement ses signes dans sa première phase surtout chez les enfants ne sont pas très alarmants et sont souvent ignorés par les parents tel qu’une légère anémie prise surtout pour un manque de fer alors que la réalité est  tout autre en plus de petits bleus sur les genoux et les bras quand l’enfant reçoit des coups ou il tombe ce qui signifie un déficit de plaquettes dans le sang et enfin une légère fatigue qui empêche nos enfants de jouer ou de faire leurs devoirs. En principe devant un état pareil parle notre interlocuteur, les parents doivent agir rapidement sans attendre une quelconque complication ne serait-ce que par une simple vérification rapide du taux de plaquettes et d’hémoglobine par une simple FNS,  ajouté à cela le cancer du sein qui se manifeste lui aussi par un petit adénome appelé ganglion négligeable et à ce titre m’explique le spécialiste, la femme doit faire des palpations régulières de ses seins et consulter par conséquent un médecin pour une mammographie qui est un premier examen de détection et qui doit être systématique, suivi du cancer du col de l’utérus et là les médecins déplorent aussi la négligence de la majorité des femmes qui n’effectuent pas le frottis vaginal régulièrement et enfin en troisième position, il a été constaté dans la région également le cancer du colon et celui des poumons  surtout les hommes, particulièrement les fumeurs et leurs entourages.  La prévention et le dépistage restent toujours une condition sine qua non pour faire face à toutes les maladies et sauver par conséquent à temps les personnes atteintes, nous expliquent les médecins. Prompt rétablissement à tous nos malades.
 

Abed Zeggai
Samedi 5 Janvier 2013 - 00:00
Lu 449 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+