REFLEXION

SELLAL EN VISITE D’INSPECTION ET DE TRAVAIL A LA CAPITALE DE L’OUEST : ‘’Oran va tirer le pays à l’émergence en 2020’’

Lors d’une riche visite d’inspection et de travail l’ayant amené dans les quatre coins de la capitale de l’Ouest, le Premier Ministre qui a procédé au lancement de projets d’habitation, effectué des inaugurations d’usines et, procédé à des inspections de chantiers socio-économiques, a indiqué que «Oran est devenue une ville d’émergence tout comme Sétif, Constantine, Annaba. Ce sont ces villes qui vont tirer le pays à l’émergence en 2020».



Le Premier ministre a hier inauguré une ferme-pilote appelée « l’Oranaise de production et de développement agricole (OPDA) » située dans la plaine de M’leta, dans la commune d’Oued Tlelat. L’exploitation sera irriguée par les eaux épurées de la STEP d’El Kerma qui offre une capacité d’irrigation de 6.280 ha extensible à 10.000 ha. Après la présentation de ce projet, monsieur Abdelmalek Sellal a tenu à rappeler les possibilités offertes dans ce domaine, soulignant que les capacités nationales d’irrigation à l’aide d’eaux épurées s’élèvent à 400 millions m3 et pouvant être portées à 800 millions m3, soulignant la nécessité d’exporter la production fruitière. Cette dernière est estimée à 25.000 tonnes à l’horizon 2020, selon le directeur de la ferme qui a indiqué les produits de l’exploitation seront destinés aux marchés européen, américain et russe.
Un peu plus loin, mais toujours dans la région de Tafraoui, le complexe industriel de raffinage de sucre, dénommé "Grande raffinerie oranaise de sucre", a été la deuxième escale du Premier ministre pour l’inauguration du projet initié par le "Groupe Berrahal". D’une capacité de raffinage de 700.000 tonnes/an, ce projet réalisé dans la cadre d’un investissement privé de l’ordre de 12 milliards DA, dont 40% en autofinancement et le reste assuré sous forme de crédits bancaires, permet une production de 700.000 tonnes/an dont une partie sera destinée à l’exportation, « non sans améliorer la commercialisation du sucre, tout en empêchant le monopole sur ce produit de large consommation et de baisser les prix », a souligné le patron de la raffinerie.
Un peu plus loin, à Misserghine, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a procédé aussi à la pose de la première pierre du projet de réalisation de 6.000 logements AADL au nouveau pôle urbain Ahmed Zabana de Misserghine, à l’Ouest de la wilaya d’Oran. Quota qui fait partie d’un total de 10.000 logements du type location-vente devant être réalisés sur ce site, au titre d’un programme global de 13.000 logements dont a bénéficié Oran, pour être livrée en fin 2019, a-t-on précisé. Le coût global de ce projet, dépasse les 19.3 milliards DA. Sur place, monsieur le Premier Ministre a insisté à ce que « les responsables revoient certains détails pour en donner une ville intelligente et, à profiter de la sebkha d’à-côté et y inviter les investisseurs privés », avant d’ajouter : « Oran est devenue une ville d’émergence. Tout comme Sétif, Constantine, Annaba. Ce sont ces villes qui vont tirer le pays à l’émergence en 2020 ». Une cérémonie symbolique de remise des clés à 700 bénéficiaires de logements AADL, a également été présidé par monsieur Sellal en compagnie d’un large staff de son gouvernement au profit des habitants du fameux quartier populaire ‘’Les Planteurs’’.   Dans la région de Béthioua, Abdelmalek Sellal a inauguré une extension du complexe sidérurgique de "Tosyali Algérie", prévue sur une superficie de 100 hectares et dédiée à la production du rond à béton. Sa capacité de production est estimée à 2 millions de tonnes par an, ce qui permettra, selon les initiateurs du projet, de réduire les importations de ce matériau de construction et répondra aux besoins des très nombreux chantiers de construction, lancés à Oran et dans toutes les régions du pays. La mise en exploitation de cette extension permettra la création de quelque 3.750 emplois directs et plus de 10.000 emplois indirects, a-t-on indiqué, lors de présentation du projet, avec objectif « de faire de l’Algérie, l’un des plus grands producteurs de fer dans le bassin méditerranéen », a-t-on souligné. Pour sa part, M. Sellal a invité tous les partenaires à s’engager dans cette dynamique car, va-t-il dit, "notre objectif est de devenir un pays émergeant à l’horizon 2020". Toujours à Béthioua, a été inauguré un complexe industriel spécialisé dans la fabrication de tubes d’acier sidérurgiques, un investissement privé du groupe "ETRHB Haddad", de deux unités pour la fabrication et le revêtement des tubes spirales en acier, ce complexe industriel, dont les travaux de réalisation ont été lancés en 2013, a nécessité un investissement de 21 milliards DA. Générant 250 postes d’emploi l’usine produira annuellement 450.000 tonnes de tubes destinés aux transferts hydrauliques, gazier et pétrolier. Elle vise à réduire l’importation de ces matériaux très utilisés dans ces domaines. A côté du complexe de Haddad, Abdelmalek Sellal, a aussi procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation d’une usine de fabrication de lubrifiants du Groupe "Total Algérie", implantée dans la commune de Chehaïria, relevant de la daïra de Bethioua. D’un coût global de 4,4 milliards DA, ce projet sera réalisé sur une assiette foncière de 4,1 hectares pour être livré en août 2018, après seize mois de réalisation.
Après la présentation de ce projet par les responsables de "Total Algérie", M. Sellal a indiqué au sujet du secteur de la pétrochimie nationale, qu'"à terme nous ne souhaitons plus exporter notre gaz mais le transformer en Algérie".
Et à Oran-Est, le chantier du futur stade olympique de Belgaid (daïra de Bir El Djir), doté d’une capacité d’accueil de 40.000 places, sera livré est prévue pour le mois de décembre 2017. C’est une entreprise chinoise, la MCC International, qui est chargé de sa réalisation. Par contre la réception du reste du complexe est prévue pour le mois de juillet 2018, a-t-on indiqué.
L’autre gigantesque chantier de réalisation de la liaison reliant le port d’Oran à la bretelle autoroutière sur 26 kilomètres, pour désengorger le trafic routier, notamment vers le port qui connaît une importante activité l’état d’avancement est de 53%. Sa réception est prévue pour le 4ème semestre 2018, a-t-on expliqué, lors de sa présentation.
En fin, avant sa rencontre avec la société civile, le Premier Ministre avait inauguré l’hôtel « Four points », sur la corniche Est.   

 

De notre envoyé spécial : Ilies Benabdeslam
Mercredi 19 Avril 2017 - 21:12
Lu 679 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 24-08-2017.pdf
3.58 Mo - 23/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+