REFLEXION

SELLAL CONFIRME : ‘’Madani Mazrag, ne peut créer un parti politique!’’

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a affirmé mercredi que l'Etat ne laissera pas les personnes impliquées dans la tragédie nationale enfreindre la charte pour la paix et la réconciliation nationale et créer un parti politique.



En marge de la séance d’ouverture de la session d’automne du Parlement, le premier ministre Abdelmalek Sellal , a assuré qu’ « il n’y aura aucun retour en arrière » à propos de la décision de l’ancien chef de l’AIS Madani Mazrag , de créer un parti politique.  « Je certifie avec force qu’on ne permettra à personne avec la force de la loi et des institutions de la République de revenir à la décennie noire. Il n’est pas possible et nous ne permettrons à personne qui a été impliqué dans cette crise. L’article 26 de la charte pour la paix et la réconciliation et l’article 5 de la loi électorale ne permettent pas à ces gens impliqués de créer un parti », a-t-il  précisé. « Il faut que les choses soient définitivement claires ». Et d’enchaîner : « Il faut que chaque personne respecte les dispositions de la Charte pour la paix et la réconciliation. Je certifie aujourd’hui avec force que la réconciliation nationale a été positive et a permis à l’Algérie de retrouver la sécurité. La charte pour la paix et la réconciliation nationale a énoncé des droits et des devoirs et aujourd’hui, il se peut que certains reculent par rapport aux devoirs ». Le 27 août, Madani Mazrag avait annoncé la création de son parti politique à l’issue d’une rencontre régionale à Jijel.

Ismain
Mercredi 2 Septembre 2015 - 16:52
Lu 271 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+