REFLEXION

SELLAL A LA CONFERENCE NATIONALE SUR LE COMMERCE EXTERIEUR : ‘’L'ouverture de l'Algérie au commerce mondial est irréversible’’ !

Le Premier Ministre, Abdelmalek Sellal, a indiqué, lundi, que l'Algérie est appelée à se projeter, en amont, vers une économie émergente qui repose sur l'entrepreneuriat national et le soutien aux entreprises nationales productives génératrices de richesse et d'emploi en partenariat avec des opérateurs étrangers sans préjudice aucun des acquis et intérêts sociaux des Algériens.



Le Premier ministre, qui s’exprimait à l'ouverture de la conférence nationale sur le commerce extérieur, qui se tient au Palais des nations à Alger, a expliqué qu' "en dépit de l'impact de la baisse des prix du pétrole, les équilibres macro-économiques restent stables et maintenus dans une position qui permet d'accompagner cette démarche", rappelant que "le gouvernement a tenu compte de toutes les hypothèses concernant la volatilité des cours du brut". Il a souligné, dans ce contexte, la nécessité "de recouvrer les liquidités extra-bancaires, estimées à 3700 milliards de DA, au profit de l'économie nationale". M. Sellal a sommé les banques d'"assumer pleinement leur rôle" dans l'encadrement et la promotion du commerce extérieur par le financement des investissements productifs et la dynamisation des mécanismes de contrôle des opérations de financement des importations. Par ailleurs, M. Sellal a soutenu que "l'ouverture de l'Algérie au commerce mondial est irréversible", précisant toutefois que "le rythme à imprégner à la concrétisation de ce choix reste conditionné par les intérêts socio-économiques du pays notamment pour ce qui est du contrôle des importations. Il a rappelé, à cet égard la hausse sensible de la valeur des exportations qui ont atteint 58,3 milliards de dollars en 2014 contre 62,96 milliards de dollars d'exportations, d'où, a-t-il enchaîné, le recul de l'excèdent de la balance commerciale à près de 4 milliards de dollars. Les exportations hors Hydrocarbures ne couvrent que 25% de la valeur des importations, a-t-il insisté. M. Sellal a annoncé, dans ce sens, que le gouvernement prévoyait l'élaboration, dans les prochains mois, d'une loi de finances complémentaire (LFC) qui comprendra des mesures visant une meilleure maîtrise du commerce extérieur et de l'économie nationale dans l'ensemble.

Ismain
Lundi 30 Mars 2015 - 17:49
Lu 404 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+