REFLEXION

SECURITE ROUTIERE : Retrait de 5525 permis de conduire et mise en fourrière de 499 véhicules



La lutte contre la criminalité de la route est engagée par les services de la sécurité routière de la sûreté de la wilaya d'Oran bat son plein à Oran, du fait que durant le premier semestre ou pas moins de 5.525 permis de conduire ont été retirés durant les huit premiers mois de cette année, pour différentes infractions liées au code de la route. Il s'agit principalement de dépassements dangereux, du non-respect du signal stop et surtout de l'utilisation du portable lors de la conduite. 499 véhicules ont été placés en fourrière pour transport illicite de voyageurs, alors que 1235 motocyclistes ont été interpellés, pour non port de casques, et ont vu leurs motocyclettes immobilisées. Les agents de la voie publique ont procédé, dans le cadre de la réorganisation du transport urbain, à 10.048 mises en sabots pour stationnements anarchiques. Des infractions qui reviennent le plus souvent et qui renseignent malheureusement sur la nécessité de réaliser des parkings afin de résorber le flux important de véhicules. A l'origine de ces retraits, le renforcement du dispositif de contrôle, avec les nombreux barrages dressés au niveau des carrefours et l'installation de radars pour détecter les excès de vitesse. Ces mécanismes ont mis en exergue le non respect du code de la route, par l'utilisation du portable lors de la conduite, les dépassements dangereux, les excès de vitesse et surtout la conduite en état d'ivresse. Par ailleurs, le bilan fait état de 29.209 amendes forfaitaires dressées à l'encontre des contrevenants au code de la route dont 9.776 grâce au radar. Pour ce qui est du bilan des accidents de la route, 357 accidents ont été enregistrés faisant 24 morts et 437 blessés. En 2011, ce sont 1441 permis de conduire qui ont été retirés par les services de la voie publique relevant de la sûreté de la wilaya d'Oran. Un chiffre en baisse par rapport à l'année 2010, où les mêmes services ont procédé au retrait de 6.789 permis de conduire. Ceci s'explique généralement par les excès de vitesse, les dépassements dangereux, le non-respect du signal stop, l'utilisation du portable entre autres. Autant d'infractions que sanctionne la loi sur la sécurité routière. Dans ce cadre, 415 infractions de coordination ont été enregistrées en 2011 contre 1253 en 2010. Les services de la voie publique ont mis en fourrière 1183 véhicules en 2011 contre 1731 en 2010. Pour ce qui est du transport des personnes sans autorisation, 184 véhicules ont été mis en fourrière contre 445 en 2010.                    

Rafik M
Dimanche 9 Décembre 2012 - 00:00
Lu 191 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+