REFLEXION

SECURITE ET PREVENTION ROUTIERES A MOSTAGANEM :Pas moins de 84 permis de conduire retirés en une semaine

L’hécatombe continue à Mostaganem, le terrorisme de la route sévit toujours, quatre personnes ont été tuées cette semaine et six blessés graves ont été pris en charge par les différents services sanitaire pour la même période.



SECURITE ET PREVENTION ROUTIERES A MOSTAGANEM :Pas moins de 84 permis de conduire retirés en une semaine
La wilaya de Mostaganem connaît une véritable recrudescence des accidents de la route, les six accidents enregistrés par les unités de la gendarmerie ont été le fruit de l’inobservation des règles du code la route et plus particulièrement l’excès de vitesse. Ces violations de la loi, ont conduit irréfutablement à la catastrophe et endeuillant plusieurs familles. Le bilan de la gendarmerie est alarmant, six accidents ont été enregistrés en seulement cinq jours faisant quatre morts et six blessés. Les causes qui sont à l’origine de cette tragédie, incombent dans la majorité des cas aux conducteurs des véhicules qui, malgré les nouvelles dispositions dissuasives venues renforcer le code de la route, notamment la pénalisation de l’accident corporel, et les campagnes de sensibilisation menées par les services compétents en direction des usagers de la route, la situation demeure chaotique. Parmi les griefs retenus contres les indélicats automobilistes, l’on relève cinq cas de conduite à gauche, non respect de la limitation de vitesse, non respect du panneau de signalisation « Stop », non respect de la priorité. Ces infractions ont conduit au retrait de 84 permis de conduire, un record pour la wilaya de Mostaganem, si l’on en tient compte du fait que ce sont les statistique du corps de la gendarmerie nationale uniquement. S’agissant de la sécurité publique, dix affaires de droit commun, ont été traitées cette semaine par les mêmes services d’où on l’on relèvera neuf affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes et une seule pour crime et délit contre les biens. Ces affaires ont vu l’arrestation de 11 personnes dont dix ont été placées sous mandat de dépôt et une remise en liberté provisoire. Les saisies ont été plus conséquentes durant cette courte période dans la mesure où plus de 22 kg de kif traité ont été récupérés par les gardes-côtes, la saisie de trois couteaux à cran d’arrêt.

D.Hocine
Mardi 22 Décembre 2009 - 09:51
Lu 431 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+