REFLEXION

SECTION DU CABLE INTERNET AU LARGE D’ANNABA : Le commandant du navire responsable devant la justice



Le commandant du navire panaméen, le Paovasa-Ace, dont l’ancre avait provoqué, fin octobre, le sectionnement d’un câble optique au large d’Annaba, le dénommé D. Cheng Leng, de nationalité chinoise, a été déféré devant le tribunal d’Annaba, selon une source judiciaire. Le commandant du navire fut présenté devant le procureur de la République près le tribunal de cette ville dans le cadre de l’enquête déclenchée à la suite de la plainte déposée par l’opérateur Algérie Télécom, la coupure  du câble en question ayant provoqué de très fortes perturbations au réseau de l’internet et occasionné un lourd préjudice à l’entreprise de téléphonie, a ajouté cette source. Après audition du commandant du navire, le procureur de la République a transféré, conformément aux procédures, le dossier du mis en cause  à un juge d’instruction qui  poursuivait encore, mardi après-midi, l’examen de cette affaire.  Pour rappel, l’ancre du Paovasa-Ace, qui avait stoppé dans une zone non réservée au stationnement en rade, avait provoqué le sectionnement du câble sous-marin SMWE4 (Marseille-Annaba) à quelque 13 km de la plage de Sidi-Salem. Cela avait provoqué une coupure quasi-totale de l’internet dans le pays, durant 6 jours, occasionnant une perte estimée à 100 millions de dinars/jour au préjudice d’Algérie Télécom.                                

Nadine
Mercredi 18 Novembre 2015 - 17:23
Lu 291 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+