REFLEXION

SECTEUR DE LA SANTE A ORAN : Laisser-aller et négligences, monnaie courante au CHU

Les citoyens ne savent à quel saint se vouer durant les week-ends aux services des UMC du CHU d’Oran. Il y a lieu de noter que les malades vivent le calvaire alors que certains médecins s’en foutent pas mal et ce, malgré les sanctions de leurs chefs hiérarchiques.



SECTEUR DE LA SANTE A ORAN : Laisser-aller et négligences, monnaie courante au CHU
En effet, il faut  visiter le CHUO et spécialement le  service  de l’urgence (UMC) lors des week-ends. Pour constater de visu que le laisser-aller bat son plain « nous ne comprenons pas que certains médecins stagiaires, ne soient pas à leurs places respectives, et ce sont généralement les agents de la sureté où les agents de sécurité qui doivent les chercher à chaque fois  qu’un malade est ramené d’urgence surtout ceux  atteints   à la tête où  la neurochirurgie est obligatoire »  affirment  un groupe de citoyens. Il faut noter qu’a maintes reprises   certains médecins sont  appelés à leurs portables. Ils n’auscultent même pas les malades admis ils voient seulement  les radios dans leurs chambres en pleine nuit ajoutent ces citoyens. Le directeur général  du CHUO, M. Baghdous Abdelkader, ainsi que les professeurs Belaid et Hamdad ne ferment pas les yeux  sur ces failles. D’ailleurs il faut dire que des inspections se font en catimini durant les week-ends par les professeurs Belaid et Hamadad avec des sanctions en prime mais le mal n’est pas encore guéri. Enfin cette relève de 6 heures du matin à 9 heures travaille généralement en dehors du CHUO  dans les cafés ou autres places pour passer le temps.

N. Bentifour
Lundi 27 Décembre 2010 - 10:55
Lu 581 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+