REFLEXION

SCANDALE A TISSEMSILT : Un CEM baptisé au nom d’un colon

La commémoration de nos Chouhada se veut-elle un acte de fidélité à leur message et au serment qu’ils ont fait en accomplissant le sacrifice suprême pour que vive l’Algérie libre, digne et forte de ces faits ? Cette question s’est imposée d’elle-même en constatant que les noms des chouhada sont relégués au deuxième rang et que les noms des colons demeurent une référence pour certains.



En effet, une grande partie de la population de Tissemsilt  interpelle les responsables sur la question du nom que portait le nouveau CEM inauguré le jour même de la célébration du 60ème anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, fâcheusement baptisé au nom d’un colon au passé noir et anti indigènes à l’époque coloniale. Cette partie de la population et beaucoup d’intellectuels jaloux du sort de leur ville se sont interrogés comment tolérer après tant d’années d’indépendance qu’on appelle la cité dans laquelle se trouve cet établissement  et ce même CEM par le nom d’un colon ou par un chiffre ? Pourtant la commission communale chargée de la retenue des noms des Chouhada pour les donner aux rues, établissements publics etc. ne chôme pas, certaines sources sûres nous ont affirmé qu’il existe pas mal de dossiers complets de Chouhada déposés au niveau du secrétariat général de la commune de Tissemsilt, mais pour des raisons qui restent encore inconnues, ces dossiers ne sont plus retenus et certains ont préféré « honorer » ces colons aux dépends de nos valeureux Chouhada. L’enceinte placardée sur le devant de cet établissement au nom de ce colon a fait mal à plus d’un, d’autres ont été tout simplement choqués par cet acte irréfléchi et irresponsable que désormais, il n’est point exagéré de dire que la volonté qui a animé les vrais hommes de la ville de Tissemsilt dans la revendication de baptiser ce CEM et cette nouvelle cité du nom d’un Chahid qui est l’illustration même du legs hérité des Chouhada, n’a pas trouvé une bonne ouïe, on continue de glorifier nos ex ennemis et d’ignorer nos Chouhada, ainsi donc, il est vivement souhaitable des responsables notamment ceux de l’APC, de la direction et de l’organisation des moudjahidine de se ressaisir et que le nouveau CEM qui porte le nom du colon « Laurent » et la nouvelle cité des 400 logements porteront le nom d’un Chahid et sans plus et l’histoire retiendra certainement que les responsables locaux avaient bel et bien rempli la tâche comme il leur est exigé par la population.   

A. Ould El Hadri
Lundi 3 Novembre 2014 - 15:39
Lu 807 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+