REFLEXION

SCANDALE A L’APC DE MAHDIA-TIARET : Les amis du P/APC doublement bénéficiaires de l’habitat rural ?!



SCANDALE A L’APC DE MAHDIA-TIARET : Les amis  du P/APC doublement bénéficiaires de l’habitat rural ?!
SCANDALE A L’APC DE MAHDIA-TIARET : Les amis du P/APC doublement bénéficiaires de l’habitat rural ?!

Après avoir enregistré un record en criminalité, et après que le nombre de « harraga » eût atteint un seuil jamais égalé en Algérie, la commune de Mahdia vient d’être secouée par un «Touhami » sans rival et c’est un élu, répondant au nom de Merzouz Rabah, d’obédience FNA, qui a défié toutes les lois du silence en dénonçant avec vigueur, le diktat du P/APC et ses acolytes. En effet dans une correspondance envoyée à M. le wali et dont notre rédaction a été destinatrice d’une copie l’élu en question a fait rappeler que le P/APC a été sommé d’appliquer la législation par l’ex-wali après avoir été suspendu durant prés de six mois et qu’il a prêté serment d’observer un strict respect à la documentation qu’il a signée, cependant rien de cela n’a été fait et le P/APC a encore violé l’instruction interministérielle N° 6 puisque 90% des bénéficiaires de logements ruraux n’ont aucun lieu avec cette maffieuse attribution lit ou dans la correspondance, où il est écrit noir, sur blanc, que certains bénéficiaires n’ont aucun lien avec la terre, d’autres ont bénéficié pour deux fois encore plus, d’autres possèdent des terres hors territoire de leur commune où ville et ne sont aucunement attestés à se fixer dans leurs douars d’origine, tout à noter que le directeur de la campagne électorale des échéances locales du 29/11/2007 a bénéficié d’un logement rural tout à noter que ce dernier est entré en conflit avec l’EAC qui possède un droit de jouissance sur la parcelle de terre où a été implanté le dit logement rural, et à rappeler que celui qui a financé la campagne électorale, en a aussi bénéficié dans un 1er quota. Par ailleurs la liste des logements ruraux a été rejetée par la CNL qui a couvert des dépassements majeurs puisque d’indus bénéficiaires de L.S.P (logements socio- participatifs) et citons, dira l’élu, des cas illustrant les dépassements : la mère du 1er adjoint du P/APC qui a fait objet d’une poursuite judiciaire pour faux et usage de faux ( falsification de documents officiels) a bénéficié à la place de son fils dont le nom a été gommé par les services de la CNL rappelons à l’opinion publique des cas de dépassements qui certainement vont déstabiliser « à jamais » l’A.P.C déjà secouée par plusieurs scandales.
- H.M né le 16/11/1948 a bénéficié en 1995 et en 2008 de logements ruraux.
- F.A né le 17/06/1964 a bénéficié en 1998 et en 2008 (programme encours).
- H.M 00/00/1953 a bénéficié en 1998 et en 2008 (programme en cours)
- M.S né en 1949 a bénéficié en 1998 et en 2008 (programme en cours).

A.Berrebiha
Mardi 9 Juin 2009 - 05:57
Lu 3437 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+