REFLEXION

SAYADA - MOSTAGANEM : Une commune victime de ses élus



Au moment où des efforts sont déployés en vue d’améliorer le cadre de vie dans certaines communes de la wilaya de Mostaganem, Sayada, que des anciens et historiens préfèrent appeler Pélissier , devient un lieu infréquentable et repoussant à cause de la dégradation avancée de son environnement . Le visiteur, dès qu’il pénètre dans cette commune qui fut jadis un centre de rayonnement, est vite frappé par les ordures, les gravats et les routes éventrées qui s’érigent en obstacles pour les automobilistes. Ces point noirs qui augmentent de jour en jour, notamment à Debdaba , peuvent être sources de  maladies , d’autant plus que dès qu’il pleut , ces amas d’ordures dégagent des odeurs nauséabondes sans omettre  le fait qu’ils représentent  le fief idéal pour la reproduction et la multiplication d’animaux prédateurs . Une simple opération de volontariat  qui ressemble à celles qui ont été organisées dans les cités de la ville de Mostaganem, pourrait débarrasser Sayada de ces ordures et de gravats et lui permettre de recouvrer un peu de son animation légendaire qui a entièrement disparu pour céder la place à un silence des cimetière.

Ikram
Dimanche 7 Août 2016 - 18:20
Lu 729 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+